Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

18 février 2024 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Encore des opérations de libération du domaine public. Deux campagnes ont été menées sous la direction d’une autorité. Elles ont connu la participation des agents de l’autorité, des éléments de la garde territoriale et du service d’intervention rapide. La première a ciblé l’entrée du cimetière Chohada menant au Palais Soleiman relevant de la juridiction de cette annexe, notamment trois tentes érigées par certains vendeurs de bric-à-brac que l’autorité avait déjà enlevées, mais que les concernés avaient réinstallées, rapporte Kech24. Le marché informel situé au cimetière des martyrs, derrière la station de taxis Bab Doukkala n’a pas été épargné. Cette opération s’est soldée par la saisie de 28 caisses remplies de divers types de légumes, en plus de la saisie de 78 caisses vides, ainsi que la saisie de deux charrettes à bras qui ont été détruites sur place à l’aide d’un bulldozer. Deux camions de bric-à-brac et de ferraille ont été saisis et trois tentes ont été enlevés.

À lire :Maroc : que cache la démolition d’habitats et de commerces à Imsouane ?

La seconde campagne a ciblé la rue Taqaddoum, qui connaît une occupation illégale de l’espace public par les vendeurs depuis une dizaine d’années. À l’issue de l’opération, un ensemble de sous-vêtements féminins, un ensemble d’enseignes de magasins, ainsi que des mannequins utilisés pour l’affichage de vêtements féminins ont été saisis. De même, une vieille charrette fixée dans le ciment et les briques utilisée par un cordonnier depuis plus de 10 ans, ainsi qu’environ 20 fûts en fer remplis de ciment et fixés au trottoir pour occuper l’espace public ont été enlevés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé

Aller plus loin

Des appartements démolis à Tanger

Le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a décidé de démolir et de suspendre les travaux de construction de plusieurs projets lancés en violation de la réglementation...

600 appartements démolis à Temara

Les autorités de Témara viennent d’ordonner la démolition de 34 immeubles comportant 600 appartements pour non-conformité.

Maroc : la démolition des constructions illégales continuent (vidéo)

Les autorités locales de la préfecture de M’diq-Fnideq mènent de vastes opérations de démolition dans la région de Belyounech, l’une des principales attractions touristiques du...

Tanger : des villas de hauts responsables bientôt démolies ?

Alors que les autorités de la préfecture de Fahs-Anjra s’apprêtent à lancer une vaste opération de démolition d’un ensemble de villas construites sans permis sur le domaine...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.