Opération coup de poing à Tanger

23 avril 2024 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Tanger connaît une vaste opération de libération de l’espace public occupé illégalement. À la manœuvre, les services de l’autorité locale de l’annexe administrative septième relevant du district urbain Boukhalef.

Les services de l’autorité locale de l’annexe administrative septième relevant du district urbain Boukhalef de la ville de Tanger s’attaquent aux vendeurs ambulants, propriétaires de magasins, de cafés et de restaurants qui occupent illégalement les espaces publics. Cette campagne de libération de l’espace public porte déjà ses fruits. De marchandises exposées dans la rue sans licence, des charrettes tirées par des animaux destinées à la vente de légumes et de fruits, qui perturbent la circulation, notamment dans les ronds-points ou les passages étroits, ainsi que des tables et des chaises appartenant aux cafés et restaurants de la région ont été saisies.

À lire :Dar Bouazza : Opération coup de poing, les plages débarrassées des constructions illégales

La campagne est saluée par les habitants du quartier de Mesnana et de ses environs. Ces derniers expriment leur satisfaction et souhaitent qu’elle soit une mesure dissuasive pour les exploitants des trottoirs et des rues sans licence. Il est prévu qu’elle se poursuive les semaines à venir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Administration - Tanger

Aller plus loin

600 appartements démolis à Temara

Les autorités de Témara viennent d’ordonner la démolition de 34 immeubles comportant 600 appartements pour non-conformité.

Dar Bouazza : Opération coup de poing, les plages débarrassées des constructions illégales

L’opération de libération du domaine public maritime se poursuit à Dar Bouazza. Les autorités locales de la ville ont récemment adressé une mise en demeure aux exploitants des...

Des appartements démolis à Tanger

Le wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a décidé de démolir et de suspendre les travaux de construction de plusieurs projets lancés en violation de la réglementation...

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Ces articles devraient vous intéresser :

Statut d’auto-entrepreneur au Maroc : après l’euphorie, le flop ?

Lancé en 2015, le statut auto-entrepreneurs semble ne plus être une solution à l’informel et au chômage. Le bilan en est la parfaite illustration.

Maroc : une nouvelle hausse des salaires en discussion

Une nouvelle hausse des salaires pour les fonctionnaires marocaines serait actuellement en discussion au sein du gouvernement. La nouvelle a été confirmée par le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des...

Maroc : révision de l’impôt sur le revenu

Le gouvernement marocain, via son porte-parole Mustapha Baitas, a annoncé une révision de l’Impôt sur le revenu (IR) avec pour objectif d’augmenter les revenus des employés et fonctionnaires.

Ramadan 2023 au Maroc : voici les horaires des administrations

En raison du mois de Ramadan qui démarre dans quelques jours, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales seront modifiés.

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Maroc : Une vague d’embauches publiques attendue en 2024

L’État marocain prévoit en 2024 la création de 30 034 postes dans les ministères et institutions publiques, révèle le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Le Maroc en guerre contre les « fonctionnaires fantômes »

La ministre déléguée chargée de la Transition numérique, Ghita Mezzour, a déclaré que le Maroc dispose d’un important arsenal juridique pour lutter contre le phénomène des « fonctionnaires fantômes ».

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.