Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

14 avril 2024 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Les phénomènes perturbant l’ordre public, notamment la mendicité professionnelle et les SDF préoccupent la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Celle-ci a pris des mesures consignées dans un plan quotidien visant à limiter leur aggravation. Il s’agit de la mobilisation de toutes les unités de police sur la voie publique, de l’adoption d’une approche plus attentive aux points sensibles et touristiques, et de la concentration sur l’obtention de résultats qualitatifs, tout en veillant particulièrement sur la dimension sécuritaire. Les districts de sûreté, la brigade touristique et les autres spécialités sont mis à contribution.

À lire :Maroc : vers une criminalisation de la mendicité ?

Cette approche s’est avérée efficace. Déjà 1488 cas de mendicité ont été recensés au premier trimestre de 2024. Grâce aux efforts consentis par la brigade touristique, il a été procédé à l’arrestation de 749 personnes se faisant passer pour des guides touristiques, de 222 personnes en possession de drogues, 12 personnes pour coups et blessures, et 41 personnes recherchées au niveau national et local pour diverses affaires criminelles. La brigade a en parfaite coordination avec les services compétents pu assister et orienter 1345 sans domicile fixe et 764 personnes souffrant de troubles mentaux vers des centres d’accueil et des établissements hospitaliers spécialisés.

À lire :Maroc : des mineurs sous la coupe des mendiants professionnels

La mise en œuvre du plan se poursuit. Des initiatives préventives sur le terrain ont été initiées pour éradiquer la mendicité des mineurs, le sans-abrisme ou la présence des personnes souffrant de troubles mentaux. Les services de sécurité ont en coordination avec le Parquet général et les autorités compétentes, pris des mesures d’assistance à l’hébergement dans des établissements spécialisés ou de remise aux tuteurs, selon les catégories.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Administration - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Mendicité

Aller plus loin

Maroc : jusqu’à 300 dirhams par jour pour des mendiants professionnels

Phénomène remontant aux temps immémoriaux, la mendicité prend de jour en jour de l’altitude. "Pas de sot métier" dit on, aujourd’hui, dans la société marocaine, la mendicité...

Maroc : vers une criminalisation de la mendicité ?

Alors que la mendicité prend de l’ampleur dans les rues et les espaces publics au Maroc, surtout pendant le mois de ramadan, le Conseil Économique, Social et Environnemental...

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée...

Maroc : des mineurs sous la coupe des mendiants professionnels

Au Maroc, nombreux sont les mineurs qui sont exploités par des mendiants professionnels. Ces enfants qui subissent l’asservissement s’adonnent parfois à des activités criminelles.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Les Marocains libres de choisir le prénom de leurs enfants, sous certaines conditions

Les officiers marocains de l’état civil sont à présent dans l’obligation d’accepter temporairement les prénoms déclarés, y compris ceux en contradiction avec la loi, contrairement aux pratiques antérieures, selon un décret qui vient d’être publié.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Ramadan 2023 au Maroc : voici les horaires des administrations

En raison du mois de Ramadan qui démarre dans quelques jours, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales seront modifiés.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : une nouvelle hausse des salaires en discussion

Une nouvelle hausse des salaires pour les fonctionnaires marocaines serait actuellement en discussion au sein du gouvernement. La nouvelle a été confirmée par le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des...

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

Le tourisme marocain surfe sur la vague « Lions de l’Atlas »

Les exploits des Lions de l’Atlas au Qatar ne font pas seulement le bonheur des fans de football. Ils constituent également une bonne campagne publicitaire pour le tourisme marocain, selon l’Office national marocain du tourisme (ONMT).