Des villas de hauts responsables bientôt détruites à Salé ?

12 mars 2024 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Après l’annonce imminente des opérations de démolition, des élus et personnalités influentes se précipitent pour évacuer les villas luxueuses qu’ils ont construites de manière illégale dans la région relevant de la préfecture de Salé dans la région de Rabat-Salé-Kénitra.

« Plusieurs propriétaires de domaines qui ont construit des demeures sous forme de vastes villas avec piscines et qui ont reçu des ordres de démolition ont commencé, dès la fin de la semaine dernière, à déménager leurs meubles et affaires par peur de les voir endommagés pendant les opérations que les autorités vont entamer dans les heures à venir », rapporte une source au site local Rue20.

À lire :Villas de luxe illégales au Maroc : Des députés et hauts responsables épinglés ?

À Salé, certaines personnes prétendant être influentes ont construit des villas luxueuses sur de domaines agricoles, dont certaines se sont transformées en « petits complexes touristiques » générant des millions. De même, un certain nombre de personnalités influentes et certains proches d’élus de premier plan sont devenus propriétaires de domaines transformés en quasi « hôtels » sous le couvert de la loi, en particulier dans la région de Sidi Chafi dans la même préfecture, fait-on savoir. Des actes pour lesquels le département de l’urbanisme de la ville de Salé est accusé de complaisance.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Rabat - Kenitra - Salé

Aller plus loin

Maroc : la démolition des constructions illégales continuent (vidéo)

Les autorités locales de la préfecture de M’diq-Fnideq mènent de vastes opérations de démolition dans la région de Belyounech, l’une des principales attractions touristiques du...

Villas de luxe illégales au Maroc : Des députés et hauts responsables épinglés ?

Des députés et personnalités influentes sont soupçonnés d’être impliqués dans la construction de villas de luxe sur des terres relevant du domaine maritime public sur les côtes...

Maroc : villas de luxe sur la plage, corruption et démolition

Des soupçons de corruption entourent la construction de villas de luxe sur le domaine public maritime dans la région de Tanger – Tétouan – Al Hoceima.

Maroc : que cache la démolition d’habitats et de commerces à Imsouane ?

Les autorités locales ont déployé des bulldozers à la plage d’Imsouane, joyau naturel du sud du Maroc, pour démolir les habitats et les commerces au grand dam de la population....

Ces articles devraient vous intéresser :

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Maroc : du changement pour l’impôt sur le revenu foncier

La loi de finances 2023 a établi un nouveau régime fiscal en matière d’impôt sur le revenu au titre des profits fonciers. Objectif, permettre aux contribuables prévoyant de céder leurs biens immeubles ou de droits réels s’y rattachant, de solliciter un...

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Aide au logement au Maroc : le flop ?

Applaudi à son lancement, l’aide au logement ne suscite plus le même engouement. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette subvention.

Aides au logement au Maroc : conditions et modalités d’octroi

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri, a présenté vendredi, lors d’une conférence de presse au siège de son département, le processus à suivre par les...

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement connait un franc succès depuis son lancement. Au 23 mai 2024, 11 749 personnes ont déjà pu bénéficier de cette aide, sur un total de 73 711 demandes déposées. De nombreux Marocains résidant à l’étranger ont...

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...