Voici les dates des élections 2021 au Maroc

10 mai 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les dates des élections législatives sont désormais connues. Elles devraient durer trois mois. Elles se dérouleront dans le respect strict des mesures sanitaires et sécuritaires édictés par le gouvernement afin de freiner la propagation du coronavirus et de ses variants au Maroc.

Le ministère de l’Intérieur a fixé les dates des élections législatives, et les parties politiques devraient en être informés dans les tout prochains jours. Ces élections devraient durer trois mois. Trois dates sont à retenir.

Les élections professionnelles devraient commencer vendredi 6 août. Quant aux élections parlementaires, de groupes et régionales, elles devraient avoir lieu mercredi 8 septembre. Les élections des membres de la Chambre des conseillers devraient se tenir mardi 5 octobre.

Les législatives 2021 se dérouleront de manière particulière en raison de la pandémie de Covid-19. Les mesures sanitaires et sécuritaires seront ainsi renforcées.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Elections - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Pas de vacances d’été pour les agents d’autorité

À l’approche des élections législatives, régionales et communales prévues pour la toute première fois le même jour, le 8 septembre 2021, le ministre de l’Intérieur, Abdelaouafi...

Voici le calendrier électoral au Maroc en 2021

Les élections auront bel et bien lieu au Maroc et à bonne date. Un premier calendrier électoral vient d’être publié par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

Maroc : la rentrée scolaire reportée au 10 septembre 2021

Initialement prévue pour le vendredi 3 septembre, la rentrée scolaire est finalement reportée au 10 du même mois. Cette décision, loin d’être une rumeur, aurait été prise par le...

Aziz Akhannouch veut briguer la mairie d’Agadir

Le président du Rassemblement National des Indépendants (RNI) Aziz Akhannouch, a annoncé officiellement sa candidature aux prochaines élections communales à Agadir.

Ces articles devraient vous intéresser :

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Maroc : ces ministres qui veulent quitter le gouvernement

Alors que de nombreuses rumeurs font état d’un remaniement, certains ministres sont impatients de quitter le navire d’Aziz Akhannouch pour diverses raisons. Qui sont ces membres du gouvernement ?

Corruption : des élus locaux pris la main dans le sac

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, tente d’en finir avec la corruption et la dilapidation de deniers publics. Dans son viseur, une trentaine de présidents de commune et de grand élus dont il a transféré les dossiers devant l’agent judiciaire...

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

Au Maroc, les taxis clandestins dans le viseur du gouvernement

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, dit mener une lutte implacable contre les taxis clandestins, notamment les utilisateurs des applications intelligentes de transport qui n’ont pas obtenu de licence pour exercer.

Maroc : 32 villes dotées de 3 500 bus flambant neufs

Le Maroc va mobiliser 10 milliards de dirhams pour l’acquisition d’une flotte de 3 500 bus de transport urbain au profit de 32 villes sur la période 2024-2029, a annoncé lundi Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur.

Maroc : bonne nouvelle pour ceux qui aiment les Hammams

Les Marocains pourront fréquenter les hammams, restés en partie fermés depuis plusieurs semaines suite à une note du ministère de l’Intérieur, pendant le ramadan. Dimanche, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que le mois sacré...

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...