Maroc : les élections pourraient être reportées

4 août 2021 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, estime qu’un report des élections législatives et communales pourrait être envisageable au regard de la situation épidémiologique au Maroc.

Les nouvelles mesures restrictives annoncées par le gouvernement, notamment un couvre-feu de 21h à 5h du matin et une interdiction de déplacements de et vers Casablanca, Marrakech et Agadir sont entrées en vigueur hier. Elles pourraient conduire au report des élections législatives et communales. Invité ce mardi 3 août au forum de la MAP, Saâdeddine El Othmani n’exclut pas cette éventualité. Toutefois, il a précisé que le sujet n’a pas encore fait l’objet de discussions au sein du gouvernement.

À lire : Voici les dates des élections 2021 au Maroc

Lors de cette rencontre axée sur le thème « Les élections de 2021 : l’heure du bilan a-t-elle sonné pour le PJD ? », le chef du gouvernement a abordé d’autres sujets, notamment le nouveau quotient électoral calculé sur la base des inscrits sur les listes électorales au lieu des voix valides, ainsi que l’annulation du seuil électoral. Selon El Othmani, il est question de plafonner les résultats du PJD et de réduire le nombre de sièges que le parti pourrait obtenir au scrutin législatif. « Cette décision et anti-démocratique et porte atteinte à la démocratie marocaine », a-t-il dénoncé.

La suppression du seuil électoral constitue « un problème dangereux qui entraînera une balkanisation inédite dans la composition des conseils élus au niveau local, ce qui portera atteinte à la démocratie et le développement local », a ajouté le patron des islamistes.

Sujets associés : Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

Maroc : le PAM se voit en vainqueur des élections

Le Parti authenticité et modernité (PAM) est sûr de remporter les prochaines élections. C’est ce qu’a affirmé son Secrétaire général, Abdellatif Ouahbi, lors de son passage...

Maroc : les élections maintenues au 8 septembre

Alors que des rumeurs font état d’un éventuel report des élections communales et législatives à cause de la propagation du coronavirus dans le royaume, Abdelouafi Laftit,...

Voici les dates des élections 2021 au Maroc

Les dates des élections législatives sont désormais connues. Elles devraient durer trois mois. Elles se dérouleront dans le respect strict des mesures sanitaires et sécuritaires...

Élections 2021 : le PJD écarte des membres influents

Le Parti de la justice et du développement (PJD) a dévoilé une deuxième liste de ses candidats pour les prochaines élections. Il ressort que plusieurs membres influents ont été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Twitter sanctionne Saâdeddine El Otmani

L’ancien chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani fait parler de lui, mais en des termes peu reluisants, en faisant sur Twitter le lien entre la variole du singe et l’homosexualité.

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en commission à la première Chambre.

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.