Elections au Maroc : déroute électorale pour le PJD

9 septembre 2021 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Sévère défaite pour le Parti de la Justice et du Développement (PJD) lors des élections qui se sont déroulées mercredi au Maroc. Le parti islamiste, au pouvoir depuis 10 ans, n’a obtenu que 12 sièges, contre 125 à la dernière législature.

Comme prévu, le Rassemblement National des Indépendants (RNI) gagne les élections en remportant 97 sièges après le dépouillement de 96 % des bulletins de vote, a fait savoir le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit.

Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) occupe la 2ᵉ place avec 82 sièges, suivi du Parti de l’Istiqlal (PI, 78 sièges), de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP, 35 sièges), du Mouvement Populaire (MP, 26 sièges), du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS, 20 sièges), de l’Union Constitutionnelle (UC, 18 sièges) et du Parti de la Justice et du Développement (PJD, 12 sièges).

Les autres formations politiques se partagent 12 sièges, a-t-il fait savoir, ajoutant que le taux de participation au niveau national est de 50,35 %.

Voici le résumé des résultats (total  : 395) :

—  RNI : 97 sièges
—  PAM : 82 sièges
—  PI : 78 sièges
—  USFP : 35 sièges
—  MP : 26 sièges
—  PPS : 20 sièges
—  UC : 18 sièges
—  PJD : 12 sièges
—  Autres formations : 12 sièges

Sujets associés : Elections - Istiqlal - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Union Constitutionnelle - Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le PJD pense déjà aux prochaines élections

Après sa déroute aux législatives, le Parti de la justice et du développement (PJD) pense déjà aux prochaines élections. Il compte sur les milliers de membres qu’il a placés dans...

Nabila Mounib élue

Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti Socialiste Uni (PSU), inscrite sur la liste régionale du parti à Casablanca, a remporté un siège mercredi, à l’issue des...

AbdeliIlah Benkirane appelle El Othmani à démissionner

L’ex-secrétaire général du PJD, AbdeliIlah Benkirane a appelé le chef du gouvernement à démissionner après la défaite cuisante subie par leur parti mercredi aux élections législatives....

Benkirane : la relation avec « l’institution monarchique est basée sur la sincérité »

À l’issue du congrès extraordinaire tenu à Bouznika samedi, l’ancien Chef de gouvernement, AbdeliIlah Benkirane a été élu au poste de secrétaire général du parti de la justice et du...

Nous vous recommandons

Elections

Eric Zemmour veut renvoyer 500 000 étrangers en 5 ans

Candidat à la présidentielle, Eric Zemmour a fait des propositions pour le moins chocs sur l’immigration. Il propose notamment la création d’un « ministère de la Remigration » et le renvoi par an de « 100 000 étrangers indésirables...

Maroc : les portraits du roi peuvent être utilisés durant les campagnes électorales

La demande exprimée par les partis politiques marocains au sujet de la levée de l’interdiction qui pesait sur l’utilisation de certains symboles nationaux dans la campagne électorale vient d’être satisfaite. La Chambre des représentants vient d’adopter à la...

Élections au Maroc : Laftit satisfait du bon déroulement du scrutin

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit se dit satisfait du bon déroulement des élections du 8 septembre qui, selon lui, se sont déroulées dans les «  meilleures conditions  ».

Elections au Maroc : quand le mode de scrutin divise les partis politiques

À quelques mois des élections législatives au Maroc, les partis politiques sont divisés sur le mode de scrutin. Les premiers mémorandums des formations politiques ont été déposés au ministère de l’Intérieur.

Législatives en France : le CMR appelle les musulmans à voter massivement

Le Conseil des mosquées du Rhône (CMR) invite les musulmans à se rendre massivement aux urnes pour les législatives qui auront lieu les dimanches 12 et 19 juin prochains.

Istiqlal

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député Istiqlal,...

Nationalité marocaine : le demandeur doit parler arabe ou l’amazigh

La Chambre des représentants vient d’adopter une proposition de loi portant sur le Code de la nationalité marocaine. Cette nouvelle loi fixe les conditions que doit remplir toute personne souhaitant obtenir la...

L’ancien Premier ministre Moulay Ahmed Laraki n’est plus

L’ancien Premier ministre marocain Moulay Ahmed Laraki, membre influent du parti de l’Istiqlal est décédé, lundi 2 novembre 2020, à l’âge de 86 ans.

L’Istiqlal appelle à récupérer Sebta et Melilla

Le parti de l’Istiqlal a une fois de plus appelé le Maroc à récupérer Sebta et Melilla qu’il considère comme des terres marocaines et africaines. C’était à l’occasion de la réunion hebdomadaire du comité exécutif du parti tenu en présentiel, vendredi 11 juin...

Jack Lang se prononce sur les élections au Maroc

Comme prévu, le Maroc a organisé ce 8 septembre les élections législatives, communales et régionales. Pour le président de l’Institut du monde arabe (IMA), Jack Lang, ces élections « sont un exemple d’une démocratie pluraliste, assez unique en Afrique...

Parti du Progrès et du Socialisme (PPS)

Corruption : le député Saïd Zaïdi incarcéré

Le juge d’instruction près la cour d’appel de Casablanca a ordonné le placement en détention provisoire de Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et député de la circonscription de Benslimane arrêté le 5 octobre...

Va-t-on ré-autoriser les drones au Maroc ?

Le groupe parlementaire du Parti du Progrès et du socialisme (PPS) vient d’interpeller le gouvernement sur l’interdiction de l’importation de drones décidée depuis 2015. Selon lui, cette mesure pénalise les entreprises marocaines qui utilisent ces appareils...

Maroc : des ennuis judiciaires en perspective pour un élu déjà condamné

Condamné à trois ans de prison ferme et 40 000 DH pour dilapidation de deniers publics et détournement de fonds, Abdessamed Khannani, député du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et président de la commune de Boujniba pourrait voir sa peine...

Maroc : Aziz Akhannouch promet le nouveau gouvernement pour bientôt

Les tractations pour la formation du nouveau gouvernement se poursuivent. Après avoir rencontré la quasi-totalité des chefs des partis politiques, le Chef du gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, promet le nouvel exécutif pour...

Encore un coup d’éclat de la part du PJD

Dans un communiqué, le Secrétariat général du Parti Justice et Développement (PJD) a appelé ses trois membres déclarés gagnants aux élections de la Chambre des conseillers, à démissionner.

Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Relations Maroc - Israël : le PJD dans l’embarras

Contrariété totale au sein du PJD. Entre la gestion de ses bases pas vraiment favorables à la normalisation avec Israël et la visite de la délégation américano-israélienne qu’il est tenu de gérer comme chef de l’exécutif, le PJD est dans...

Qui sont les MRE, candidats aux élections du 8 septembre ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne pourront pas voter demain, mercredi, jour de la tenue des élections législatives. Toutefois, certains d’entre eux se présentent sous la bannière des partis politiques comme le PJD et l’USFP. Ceci, grâce aux...

Le PJD dénonce les « les violations et dysfonctionnements » lors des élections

Réuni en conseil national samedi dernier, le parti de la justice et du développement (PJD) est revenu sur les résultats des dernières élections générales. Les islamistes dénoncent « les violations et dysfonctionnements constatés » lors des scrutins du 8...

Abdellatif Ouahbi fait le ménage au sein de son ministère

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi s’apprêterait à révoquer plusieurs responsables, pour la plupart affiliés au PJD, en fonction dans son département. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans les dysfonctionnements observés au niveau des marchés du...

Loi sur le cannabis : le PJD vote contre

Le Parti justice et développement (PJD) a voté contre le projet de loi sur l’usage légal du cannabis à des fins thérapeutiques et industrielles, lors de son adoption vendredi par la commission de l’Intérieur de la première chambre du...

Union Socialiste des Forces Populaires (USFP)

Elections au Maroc : déroute électorale pour le PJD

Sévère défaite pour le Parti de la Justice et du Développement (PJD) lors des élections qui se sont déroulées mercredi au Maroc. Le parti islamiste, au pouvoir depuis 10 ans, n’a obtenu que 12 sièges, contre 125 à la dernière...

Abdelouahab Belfqih : tentative de meurtre ou tentative de suicide ?

Abdelouahab Belfqih, l’ex-candidat du PAM à la présidence de la région de Guelmim-Oued Noun aurait été attaqué par balles à Sidi Ifni. L’information a abondamment circulé sur les réseaux sociaux ce mardi matin créant l’émoi et la consternation. Mais en réalité...

Fès : un parlementaire USFP devant la justice pour spoliation

Accusé par ses frères et une sœur d’avoir falsifié des écrits officiels, avec la complicité d’un notaire, pour s’emparer de l’héritage familial, un parlementaire élu à Al Hoceima en juillet dernier sous la bannière de l’Union socialiste des forces populaires...

Qui sont les MRE, candidats aux élections du 8 septembre ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne pourront pas voter demain, mercredi, jour de la tenue des élections législatives. Toutefois, certains d’entre eux se présentent sous la bannière des partis politiques comme le PJD et l’USFP. Ceci, grâce aux...

Le roi Mohammed VI préoccupé par l’état de santé d’Abderrahmane Youssoufi

La santé du leader de l’USFP, Abderrahmane Youssoufi, hospitalisé à Casablanca, préoccupe le roi Mohammed VI. Le souverain s’enquiert quotidiennement de l’évolution de son état.

Rassemblement National des Indépendants (RNI)

Maroc : Aziz Akhannouch est le nouveau chef du gouvernement

Le roi Mohammed VI a reçu en audience ce vendredi 10 septembre 2021 au Palais royal de Fès, Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), venu en tête du scrutin législatif du 8...

Maroc : le nouveau gouvernement dévoilé début octobre

Les membres de la majorité poursuivent les tractations pour la formation du nouveau gouvernement. Mercredi, Aziz Akhannouch et ses alliés se sont retrouvés pour peaufiner les derniers réglages. L’on annonce la composition avant le 1ᵉʳ...

Invitation de Brahim Ghali : le RNI condamne la « démarche immature » de Kaïs Saïed

Au lendemain de l’invitation par la Tunisie du chef du Polisario, Brahim Ghali, le Rassemblement national des Indépendants (RNI) a réagi, condamnant la « démarche immature et hostile » du président tunisien Kaïs...

Maroc : ces présidents de club de football devenus députés en 2021

Il n’y aura pas que des hommes d’affaires, des politiciens ou encore des cinéastes au parlement marocain. Des responsables d’associations sportives, de fédérations ont été élus mercredi dernier et siègeront à la Chambre des...

Le roi Mohammed VI félicite Aziz Akhannouch

Suite à sa réélection samedi à la tête du Rassemblement national des indépendants, (RNI), Aziz Akhannouch a reçu les félicitations du Roi Mohammed VI.

Union Constitutionnelle

Maroc : convoqué par la police, un député prétexte être atteint du Covid

Impliqué dans une affaire de falsification, de faux et usage de faux, le député élu sous la bannière de l’Union Constitutionnelle, Sghir Babour, a prétexté être malade du Covid-19, afin d’échapper aux enquêteurs de la...

Maroc : ces présidents de club de football devenus députés en 2021

Il n’y aura pas que des hommes d’affaires, des politiciens ou encore des cinéastes au parlement marocain. Des responsables d’associations sportives, de fédérations ont été élus mercredi dernier et siègeront à la Chambre des...

Écartés des élections 2021, les MRE appellent le Roi à la rescousse

Lâchés par la plupart des partis politiques, les Marocains du Monde constatent avec surprise leur mise à l’écart des prochaines échéances électorales. Face à cette situation, la coordination des partis politiques à l’étranger sollicite l’intervention de SM le...

Elections au Maroc : déroute électorale pour le PJD

Sévère défaite pour le Parti de la Justice et du Développement (PJD) lors des élections qui se sont déroulées mercredi au Maroc. Le parti islamiste, au pouvoir depuis 10 ans, n’a obtenu que 12 sièges, contre 125 à la dernière...

Maroc : Aziz Akhannouch promet le nouveau gouvernement pour bientôt

Les tractations pour la formation du nouveau gouvernement se poursuivent. Après avoir rencontré la quasi-totalité des chefs des partis politiques, le Chef du gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, promet le nouvel exécutif pour...

Parti Authenticité et Modernité (PAM)

L’alcool sauve les finances de la ville de Tanger

La mairie de Tanger gérée par le Parti authenticité et modernité (PAM) compte renflouer ses caisses à travers les taxes sur l’alcool et les casinos.

Futur gouvernement : le PAM donne son accord au RNI

Les membres du Parti Authenticité et Modernité (PAM) ont confirmé leur volonté de participer à la majorité gouvernementale.

Abdellatif Ouahbi raconte son combat contre le Covid-19 (vidéo)

Après avoir vaincu le coronavirus, le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif El Ouahbi est revenu dans un entretien, sur « les circonstances » de son infection au Covid-19 et sur ses relations avec le dirigeant istiqlalien,...

Ouverture d’une enquête suite au décès de Abdelouahab Belfqih

Le procureur général du roi près la cour d’appel de Guelmim annonce avoir ordonné l’ouverture d’une enquête suite au décès d’Abdelouahab Belfqih, élu du PAM et ex-élu de l’USFP. L’autopsie du corps sera également...

Maroc : voici ce qui bloque la nomination des secrétaires d’État

Aucun secrétaire d’État n’a été encore nommé, trois mois après l’installation du gouvernement Akhannouch. L’achoppement serait au niveau du ministère des Affaires étrangères.