Aziz Akhannouch dévoile la vision du prochain gouvernement

11 septembre 2021 - 09h50 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Après sa victoire éclatante lors des élections législatives, le président du RNI, Aziz Akhannouch, a été chargé par le roi Mohammed VI de former la future coalition gouvernementale. Pour lui, les Marocains, en opérant «  ce vote sanction  »,ont voté pour le changement et pour un nouvel élan.

Dans une interview accordée au journal français L’Opinion, Aziz Akhannouch a affirmé que « les Marocains aiment les personnes qui travaillent, qui réussissent, car ils y voient des modèles d’ascension sociale. Ils n’aiment pas les injustices et les attaques gratuites. Et cela s’est traduit dans les urnes ».

Revenant sur l’enjeu du dernier scrutin, le futur Premier ministre a indiqué que « les élections du 8 septembre représentaient un enjeu stratégique pour le royaume après une décennie où le PJD a mené l’action gouvernementale ».

S’agissant de la prochaine équipe gouvernementale, Aziz Akhannouch a écarté l’éventualité d’une alliance gouvernementale avec le PJD, mais il ne l’a pas exclu au niveau local. « Rien ne nous empêche de continuer à travailler avec les élus du PJD, dans le cadre des communes et des régions, là où il y a des compétences locales », a-t-il précisé.

Sur la question du nouveau virage que le Maroc entend amorcer, l’homme d’affaires a évoqué la stratégie et le programme à venir, précisant à cet égard : « Nous avons récemment défini un nouveau modèle de développement économique dans lequel se retrouvent toutes les grandes priorités du futur ». Et d’ajouter : « Dans cette période de reprise, l’objectif est de pouvoir renouer rapidement avec une croissance comprise entre 4 % et 5 %.

A lire : Comment Aziz Akhannouch a-t-il réussi à imposer le RNI au PJD ?

Pour ce faire, Aziz Akhannouch a relevé l’importance de diversifier les partenariats stratégiques du Maroc, avec l’Europe « partenaire historique » mais aussi avec les USA et l’Afrique. « Dans le cadre de la normalisation avec Israël, l’administration américaine devrait investir massivement dans les provinces du Sud. Nous comptons aussi poursuivre la stratégie de développement sur notre continent. L’Afrique est notre avenir » a-t-il précisé.

Sujets associés : Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Aziz Akhannouch - Gouvernement marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Formation du gouvernement : Akhannouch veut engager des consultations

Le nouveau Chef du gouvernement nommé par le Roi Mohammed VI, Aziz Akhannouch, va rencontrer les partis politiques pour examiner les développements concernant la formation d’une...

Elections au Maroc : déroute électorale pour le PJD

Sévère défaite pour le Parti de la Justice et du Développement (PJD) lors des élections qui se sont déroulées mercredi au Maroc. Le parti islamiste, au pouvoir depuis 10 ans, n’a...

Élections 2021 au Maroc : voici la répartition provisoire des sièges

Après l’opération de dépouillement et de décompte des voix aux élections générales du 8 septembre, le ministère de l’Intérieur a livré, jeudi dans la soirée, les données provisoires...

Aziz Akhannouch se voit maire d’Agadir et Chef de gouvernement

Le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch dit être en mesure de cumuler les fonctions de maire d’Agadir et de président du gouvernement si son...

Nous vous recommandons

Elections

Maroc : les portraits du roi peuvent être utilisés durant les campagnes électorales

La demande exprimée par les partis politiques marocains au sujet de la levée de l’interdiction qui pesait sur l’utilisation de certains symboles nationaux dans la campagne électorale vient d’être satisfaite. La Chambre des représentants vient d’adopter à la...

El Othmani s’en prend au ministère de l’Intérieur

La suppression de plusieurs membres du Parti de la justice et du développement (PJD) a provoqué la colère de Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement, également secrétaire général du parti islamiste. Il dénonce une « fourberie politique » et « une cruauté...

Maroc : les élections pourraient être reportées

Le Chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, estime qu’un report des élections législatives et communales pourrait être envisageable au regard de la situation épidémiologique au Maroc.

Maroc : nouveau plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort

Une rencontre virtuelle a réuni mardi les associations marocaines militant pour l’abolition de la peine de mort. Objectif : préparer le plaidoyer aux futurs élus en vue de supprimer définitivement cette...

Benkirane évoque les véritables causes de la déroute électorale du PJD

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) revient sur la déroute électorale des islamistes aux élections du 8 septembre dernier et en évoque les véritables causes. Il appelle au retour aux fondamentaux du...

Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Le torchon brûle entre le PJD et Al Adl Wal Ihsane

Le Parti de la justice et du développement (PJD) et Al Adl Wal Ihsane sont à couteaux tirés. Motif du désaccord : l’interdiction des prières de Tarawih dans les mosquées durant le ramadan.

Elections législatives : El Othmani ne s’oppose pas à la candidature de Benkirane

Le chef de gouvernement et patron du PJD, Saâdeddine El Othmani a assuré que la candidature de Abdalilah Benkirane aux prochaines échéances électorales ne dérange en rien, ni sa personne ni sa formation politique. La porte est clairement ouverte à ce...

Légalisation du cannabis : comment comprendre les deux reports de l’examen du projet ?

Après un premier report, le conseil du gouvernement, présidé par Saâd-Eddine El Othmani a encore renvoyé, jeudi dernier, l’examen du projet de loi n° 13.21 relatif aux usages licites du cannabis, à une réunion ultérieure. Ces deux reports successifs...

El Othmani s’en prend au ministère de l’Intérieur

La suppression de plusieurs membres du Parti de la justice et du développement (PJD) a provoqué la colère de Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement, également secrétaire général du parti islamiste. Il dénonce une « fourberie politique » et « une cruauté...

MRE : le PJD interpelle le gouvernement au sujet des échanges de renseignements fiscaux

Le groupe parlementaire du PJD à la Chambre des représentants, face l’inquiétude des Marocains résidant à l’Etranger (MRE), appelle à la tenue d’une réunion de la commission des Finances afin d’examiner avec le gouvernement, la question liée à l’échange...

Rassemblement National des Indépendants (RNI)

Trafic de billets de match : un député marocain dans la tourmente

Soupçonné d’être impliqué dans la vente illégale de billets de matchs en coupe du monde au Qatar, le député RNI de Safi, Mohamed El Hidaoui, a été convoqué devant la Commission régionale de discipline de son...

Fès : trois présidents de communes devant la justice pour détournement de fonds

Trois présidents de communes, tous membres du parti Rassemblement national des indépendants (RNI), ont été présentés devant la Chambre des crimes financiers près la Cour d’appel de Fès pour détournement de fonds, dilapidation des deniers publics et faux et...

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : Aziz Akhannouch promet le nouveau gouvernement pour bientôt

Les tractations pour la formation du nouveau gouvernement se poursuivent. Après avoir rencontré la quasi-totalité des chefs des partis politiques, le Chef du gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, promet le nouvel exécutif pour...

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Aziz Akhannouch

Maroc : voici les membres du nouveau gouvernement

Les membres du nouveau gouvernement ont été nommés aujourd’hui lors d’une cérémonie organisée au palais Royal de Fès. On note dans cette nouvelle liste, la reconduction de Nasser Bourita au ministère des Affaires étrangères et celle d’Abdelouafi Laftit à...

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Nouveau gouvernement : les réactions de Washington, Paris et Madrid

Au lendemain de la nomination du nouveau gouvernement marocain, Washington, Paris et Madrid ont adressé leurs félicitations à la nouvelle équipe dirigée par Aziz Akhannouch. Tous ont émis le vœu de voir les relations bilatérales renforcées avec le...

Pour répondre à la demande mondiale, le Maroc va planter 50 000 hectares d’arganier

Le Maroc entend planter à l’horizon 2030, 50 000 ha d’arganier pour faire face à la demande croissante sur le marché. Cette ambition s’inscrit dans le cadre de la stratégie «  Green Generation  » lancée par le Roi Mohammed...

Abdelilah Benkirane prend la défense d’Akhannouch

Face à la flambée des prix des denrées alimentaires et du carburant, bon nombre de citoyens y compris des islamistes ont appelé le chef du gouvernement Aziz Akhannouch à la démission. Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la Justice et du...

Gouvernement marocain

Le roi Mohammed VI préside une séance de travail dédiée à l’investissement

Le Maroc va se doter bientôt d’une nouvelle charte des investissements. La nouvelle feuille de route a fait l’objet, mercredi, d’une séance de travail sous la présidence du roi Mohammed VI.

L’USFP pose ses conditions pour participer au gouvernement

Les socialistes marocains de l’USFP ont décidé de participer au nouveau gouvernement du Premier ministre Aziz Akhannouch, mais à condition de recevoir « une offre convenable ».

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : cours présentiels ou à distance ?

Le gouvernement maintient toujours le suspense sur le modèle d’enseignement à adopter, cette année. Cette incertitude fait paniquer les parents d’élèves à quelques jours de la rentrée scolaire, qui coïncide avec la hausse inquiétante des nouvelles...

Maroc : une motion de censure annulée à la dernière minute

Le gouvernement dirigé par Saâd Eddine El Othmani a échappé de justesse à une motion de censure préparée par les partis de l’opposition (PAM, Istiqlal et PPS).