Aziz Akhannouch se voit maire d’Agadir et Chef de gouvernement

24 août 2021 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch dit être en mesure de cumuler les fonctions de maire d’Agadir et de président du gouvernement si son parti sort victorieux des élections du 8 septembre.

« Nous avons des idées et des ambitions concrètes pour Agadir et nous sommes capables de libérer les synergies et les compétences nécessaires pour les mener à bien », a déclaré Aziz Akhannouch dans une interview à Jeune Afrique. Le candidat attache du prix au développement de la ville. « Le choix d’Agadir s’est imposé naturellement. L’avenir de cette ville me tient à cœur, sans doute que notre famille y a toujours vécu et que c’est une ville à laquelle nous sommes particulièrement attachés », a-t-il dit.

À lire : Aziz Akhannouch se présente officiellement à la mairie d’Agadir

Interrogé sur une éventuelle participation à un nouveau gouvernement dirigé par le Parti de la justice et du développement (PJD), Aziz Akhannouch refuse « d’envisager des scénarios qui vont à l’encontre du parti », l’ambition du RNI étant de remporter les élections. Le parti est récemment sorti victorieux des élections des chambres professionnelles. Cette victoire « n’est pas forcément l’assurance d’une réussite pour le 8 septembre… elle est néanmoins une source de satisfaction pour notre part », a nuancé le patron du RNI.

À lire :Aziz Akhannouch veut briguer la mairie d’Agadir

Concernant le financement du programme du parti, le RNI devra mobiliser 275 milliards de dirhams. Le candidat a précisé que les dépenses seront réparties sur la durée et que le financement dépendra des ressources mobilisées par le budget de l’État. Il rassure qu’il ne sera pas question d’une augmentation des impôts.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Elections - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Aziz Akhannouch - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Aziz Akhannouch est le nouveau maire d’Agadir (Vidéo)

Sans grande surprise et sans aucune difficulté, Aziz Akhannouch a été élu maire d’Agadir. Candidat unique, le chef du gouvernement désigné récemment par le roi Mohammed VI, a...

Aziz Akhannouch dévoile la vision du prochain gouvernement

Après sa victoire éclatante lors des élections législatives, le président du RNI, Aziz Akhannouch, a été chargé par le roi Mohammed VI de former la future coalition...

Asmaa Rhlalou du RNI pourrait être maire de Rabat

Le prochain maire de Rabat pourrait être issu du Rassemblement national des indépendants (RNI). Asmaa Rhlalou, ex-députée du parti, à la chambre des Représentants durant le...

Manuel Valls mise sur Aziz Akhannouch

L’ancien Premier ministre français, Manuel Valls a fait part de son souhait de voir le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, candidat aux élections du 8 septembre, devenir...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le PLF 2023 adopté par le conseil de gouvernement

Au lendemain du conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, le conseil de gouvernement s’est réuni à Rabat et a procédé à l’adoption du projet de loi de finances (PLF) au titre de l’année 2023 et les textes l’accompagnant.

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

Alors que les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) persistent, les propriétaires des cafés et restaurants pointent du doigt l’Office national de sécurité sanitaire des produits...

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Le Maroc pourrait taxer les superprofits des distributeurs pétroliers

Sur recommandation du Conseil de la concurrence, le gouvernement envisage d’inclure dans le projet de loi de finances 2023, l’instauration d’une taxe exceptionnelle sur les superprofits des distributeurs pétroliers.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Aziz Akhannouch a perdu 200 millions de dollars en 7 mois

La crise touche également les milliardaires. Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, l’une des plus grandes fortunes du pays, a perdu quelque 200 millions de dollars en 7 mois.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.