Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

30 décembre 2023 - 08h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Le Maroc intensifie sa lutte contre la pénurie d’eau. Dans une circulaire, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a appelé les Walis des régions et Gouverneurs des préfectures et Provinces à la mise en œuvre immédiate de mesures drastiques pouvant atténuer les effets dévastateurs de la sécheresse, aider à rationaliser les usages en eau dans toutes les régions. On peut citer entre autres, la tenue, la première semaine de chaque mois, de réunions avec les opérateurs de distribution d’eau pour l’établissement et l’actualisation régulière de la cartographie de consommation d’eau par quartier à l’effet de ressortir ceux les plus aquavores, en se basant sur la moyenne quotidienne de litres d’eau consommés par habitant ; la lutte contre la déperdition des ressources hydriques, à travers la recherche des fuites dans les canalisations des opérateurs de production et de distribution ; la répression des cas de fraude à l’exploitation des ressources hydriques tel que les raccordements anarchiques, le piquage au niveau des canalisation et conduites d’eau, ainsi que l’interdiction absolue de l’arrosage de tous les espaces verts et jardins publics, du nettoiement des voies et des places publiques par l’usage d’eau, du remplissage des piscines publiques et privées plus d’une fois par an, et des cultures aquavores, en concertation avec le département de l’Agriculture.

À lire : Le Maroc envisage des coupures d’eau

Les walis et les gouverneurs sont ainsi chargés d’examiner avec les services extérieurs des départements ministériels concernés les actions palliatives à réaliser pour limiter l’impact du stress hydrique sur les populations et les activités économiques. Dans ce sens, ils devront procéder à la réactivation des comités régionaux chargés du suivi du Programme national d’approvisionnement en eau potable et en eau d’irrigation et l’accélération de la réalisation des projets dudit programme ; la préparation par les collectivités territoriales et leurs partenaires de programmes de recyclage des eaux usées ; l’alimentation en eau potable par des camions citernes des localités en souffrance ; l’aménagement des points d’eau pour l’abreuvement du cheptel dans les régions touchées, etc.

À lire : Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la pénurie d’eau d’ici 2040

Il est prévu in fine la rédaction d’un « rapport mensuel faisant ressortir les actions mises en œuvre en exécution des prescriptions de la présente circulaire, assorties d’une évaluation de la situation prévalant au niveau de leurs commandements en rapport avec le stress hydrique », fait savoir Le Matin. Ce rapport doit être adressé au Département (DGAI-DSD).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Eau - Aziz Akhannouch - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

En manque d’eau, Casablanca se tourne vers les eaux usées

De grands projets de réutilisation des eaux usées pour l’arrosage des espaces verts ont été lancés à Casablanca.

Le Maroc parmi les pays les plus touchés par la pénurie d’eau d’ici 2040

Le Maroc est l’un des pays les plus touchés par le changement climatique. Dans moins de 20 ans, le pays connaîtra une pénurie d’eau d’intensité grave.

Maroc : elle transforme le brouillard en eau potable

Au Maroc, une femme a développé une idée pour le moins brillante pour éviter des pénuries d’eau dans une région du royaume touchée par des sécheresses à répétition.

Déjà des coupures d’eau à Agadir

Les coupures d’eau “soudaines” sont devenues plus fréquentes à Agadir au point de perturber le quotidien des habitants.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.