Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

14 mars 2024 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64 milliards de dirhams (6,3 milliards de dollars).

Les secteurs de l’eau, des ports et des routes sont concernés par ces projets d’infrastructures qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du plan de reconstruction des zones touchées par le séisme dévastateur du 8 septembre dernier, et de l’organisation de la coupe du monde 2030 et la coupe d’Afrique des nations 2025.

Selon Mohamed Mahboub, président de la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics, un budget important sera consacré à la mise en œuvre de ces projets. En ce qui concerne les établissements publics, 2,4 milliards de dollars seront investis pour la construction d’hôpitaux, de stades, d’universités et de départements ministériels.

À lire : Mondial 2030 : le Maroc se prépare à renforcer son réseau ferroviaire

Les projets du secteur de l’eau bénéficieront d’un investissement de 1,5 milliard de dollars, alors qu’un montant d’environ 1,4 milliard de dollars sera alloué aux projets de construction et de réhabilitation de routes. Quant au secteur des ports et du transport maritime, il aura droit à un investissement de 1,1 milliard de dollars.

Il est également prévu la construction de barrages ainsi que la connexion entre les bassins hydrauliques et les stations de dessalement de l’eau de mer. L’année prochaine, le budget alloué pour la réalisation de ces projets atteindra 7,9 milliards de dollars, a ajouté Mahboub, assurant que la priorité sera accordée aux entreprises nationales pour l’exécution des projets.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Eau - BTP - Portuaire - Barrages - Autoroutes marocaines - Coupe du monde 2030

Aller plus loin

Voici combien va coûter le Mondial 2030 au Maroc

Selon Sogécapital Gestion, filiale du groupe Société Générale Maroc, la co-organisation de la coupe du monde 2030 de football par le Maroc devrait lui coûter près de 52...

Mondial 2030 : le Maroc se prépare à renforcer son réseau ferroviaire

Le Maroc lancera dans les prochaines semaines des travaux d’extension de son réseau ferroviaire dans la perspective de la coupe du monde 2030 qu’il organise conjointement avec...

Une nouvelle autoroute pour contourner Marrakech

Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau, revivifie le projet de contournement autoroutier Est de la ville de Marrakech.

Routes : un chantier titanesque attend le Maroc

Bien qu’il soit en avance par rapport à ses pairs quant à la densité des routes revêtues, selon une analyse de la banque mondiale, le Maroc veut adopter une nouvelle stratégie...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la pastèque sacrifiée pour préserver l’eau ?

Des associations locales de la province d’Al Haouz ont sollicité Rachid Benchikhi, le gouverneur de la province, pour qu’il interdise la culture de pastèques et de melons.

Football : deux matchs pour le Maroc avant le CAN en Côte d’Ivoire

Dans le cadre de sa préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), l’équipe du Maroc de football prévoit de disputer deux matchs amicaux avant l’entrée en compétition en Côte d’Ivoire.

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

L’avenir de Walid Regragui se décidera la semaine prochaine

Fouzi Lekjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc discuteront de la participation décevante des Lions de l’Atlas à la 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN)...

Coupe d’Afrique des Nations : le Maroc, un favori fragilisé ?

L’équipe du Maroc de football va se lancer dans quelques jours dans la Coupe d’Afrique des Nations, compétition où elle est attendue par de nombreuses équipes, car elle vise tout simplement le trophée. Mais des inconnues subsistent.

Maroc : le hammam, un plaisir de plus en plus cher

Face à la sécheresse, les autorités marocaines ont décidé de frapper fort. Depuis le mois dernier, les stations de lavage et les bains, traditionnels et modernes, sont contraints de fermer trois jours par semaine. Une décision qui fait grincer des...

Walid Regragui trouve un (vrai) soutien

L’entraineur marocain Badou Zaki désapprouve les critiques acerbes lancées ces dernières semaines contre le sélectionneur de l’équipe marocaine, Walid Regragui.

Futsal : Le Maroc en quête d’un troisième sacre continental

Après ses sacres en 2016 en Afrique du Sud et en 2020 à domicile, le Maroc ambitionne de remporter cette année, et pour la troisième fois consécutive, la coupe d’Afrique des nations (CAN) de futsal.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Imran Louza retape à la porte de l’équipe du Maroc

Après plusieurs mois d’absence, Imran Louza, qui a rejoint Lorient FC en janvier dernier en provenance de Watford, souhaite revenir en sélection nationale. Le Lion de l’Atlas rêve de participer à la CAN 2025 et à la coupe du monde 2026 avec le Maroc.