Mondial 2030 : le Maroc se prépare à renforcer son réseau ferroviaire

10 mars 2024 - 10h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc lancera dans les prochaines semaines des travaux d’extension de son réseau ferroviaire dans la perspective de la coupe du monde 2030 qu’il organise conjointement avec l’Espagne et le Portugal.

Dans ce cadre, des lignes express RER seront réalisées en partenariat public-privé (PPP) dans la région de Casablanca-Settat pour un coût total d’environ 1,1 milliard de dirhams. Les travaux à lancer prochainement concernent la ligne allant de la station Facultés de Mohammedia au Port de Casablanca, en passant par les stations Mohammedia Ville, Zenata, Sidi Bernoussi et Ain Sebaâ. Cette ligne sera desservie par un train toutes les 30 minutes.

De même, sera réalisée la ligne « Facultés de Mohammedia-Nouaceur » reliant la station Facultés de Mohammedia aux stations Mohammedia Ville – La ville nouvelle de Zenata – Sidi Bernoussi – Ain Sebaâ – Hay Mohammadi – Dar Bouazza – Marsa Sultan – Casa OASIS – Casablanca Sud – Sidi Maarouf – Bouskoura – Nouaceur – Aéroport Mohammed V T1/T2. Comme la précédente, cette ligne sera également desservie par un train toutes les 30 minutes.

À lire : Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Les travaux prennent aussi en compte la ligne « Port de Casablanca-Nouaceur » en passant par la station Hay Mohammadi, les stations de Casablanca, Marsa Sultan, station OASIS, Casablanca Sud, Sidi Maarouf, Bouskoura, et Nouaceur. Il est également prévu la réalisation de la ligne reliant le Port de Casablanca à la station El Jadida par l’Aéroport Mohammed V (un train toutes les 15 minutes), en passant par la station de Casablanca.

En outre, la ligne Casablanca-El Jadida (un train toutes les 30 minutes), passant par Bouskoura et Azemmour, sera réalisée pour renforcer le réseau de la ligne régionale RER. De même, une ligne Casablanca-Settat (un train toutes les 30 minutes), via Bouskoura et Berrechid (un train toutes les heures), ainsi qu’une ligne Casablanca-Khouribga / Oued Zem (un train toutes les heures) passant par Bouskoura, Berrechid et Sidi El Aidi, sont attendues.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Settat - Transport ferroviaire - Coupe du monde 2030

Aller plus loin

Trafic aérien : le Maroc met le paquet pour le Mondial 2030

Le Maroc s’active pour améliorer la qualité des services de transport aérien et renforcer la connectivité aérienne, dans la perspective de la Coupe du monde 2030 qu’il...

Coupe du monde 2030 : l’Espagne propose son aide au Maroc

L’organisation conjointe de la coupe du monde 2030 par le Maroc, l’Espagne et le Portugal a été l’un des sujets importants abordés par Pedro Sánchez et Mohammed VI, lors de la...

Maroc : le raccordement de Tétouan aux réseaux ferroviaire et autoroutier en étude

Le gouvernement marocain étudie actuellement les projets de raccordement de la ville de Tétouan au réseau national des chemins de fer et des autoroutes. Deux projets qui vont...

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc aura le 2e plus grand stade de football au monde

À peine quelques semaines se sont écoulées depuis le choix, par la FIFA, de l’Espagne, du Portugal et du Maroc comme coorganisateurs de la Coupe du Monde 2030, et bien que la confirmation officielle et le dévoilement du projet final ne soient pas...

Coupe du monde 2030 : Fouzi Lekjaa chargé de la candidature du Maroc

Le roi Mohammed VI a décidé de nommer, Fouzi Lekjaa, actuel ministre délégué chargé du Budget, président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), président du Comité chargé de la Candidature du Maroc au Mondial 2030 de Football.

Un nouveau pas vers la réalisation du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) accélère la réalisation de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech. Après les travaux de génie civil, ceux relatifs à l’installation du système de signalisation et de télécommunications...

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Le grand chantier du TGV Kénitra-Marrakech démarre

Le projet de Ligne à grande vitesse reliant Kenitra à Marrakech est entré dans sa phase active. L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de confier à six entreprises les travaux de déblaiement et de préparation du tracé de la ligne, pour un...

Réseau ferroviaire : le Maroc n’a pas les moyens de ses ambitions

Le ministère du Transport et de la Logistique n’est pas en mesure de financer l’extension du réseau de ligne ferroviaire reliant 43 villes marocaines. Vers l’abandon d’un projet devant promouvoir l’équité territoriale en ce qui concerne les chemins de...

Grand stade de Casablanca : des Espagnols aux manettes ?

Le cabinet d’architectes Cruz y Ortiz espère se voir réattribuer le Grand stade africain que le Maroc prévoit de construire à Benslimane d’ici 2028 pour convaincre la FIFA d’y jouer la finale de la coupe du monde 2030 qu’il organise avec l’Espagne et...

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...