L’alcool, un produit de première nécessité au Maroc ?

4 novembre 2013 - 15h33 - Maroc - Ecrit par : J.L

L’alcool divise les députés marocains. Les uns le considèrent comme étant un produit de luxe, qui devrait être surtaxé. D’autres parlementaires estiment que l’alcool est plutôt un produit de première nécessité au Maroc.

La question a soulevé une forte polémique au sein de la commission des finances et du développement économique au sein du Parlement jeudi. Certains députés affirment que l’alcool "n’est ni un produit superflu, ni de première nécessité, mais un produit "haram" (contraire aux préceptes de l’Islam).

Abdellah Bouanou, député du Parti Justice et Développement (PJD) a quant à lui, mis en garde contre une éventuelle hausse des taxes sur des produits de première nécessité, comme le sel ou le riz.

Le député islamiste s’étonne du fait que "plusieurs groupes parlementaires se soient vigoureusement opposés à l’augmentation des taxes sur certains produits superflus, comme l’alcool".

"Mais qui vous a dit que l’alcool est un produit superflu ?. L’alcool est un produit de première nécessité pour beaucoup de Marocains...", s’exclame Abdellatif Ouahbi, député du Parti Authenticité et Modernité (PAM).

"La consommation de l’alcool est la mère de tous les vices...", clament plusieurs députés du PJD, qui encouragent l’augmentation des taxes sur l’alcool.

Le gouvernement Benkirane a décidé en octobre dernier d’augmenter les taxes sur le tabac et la bière en 2014, pour renflouer les caisses de l’Etat. La hausse des taxes sur la bière devrait rapporter aux finances publiques l’équivalent de 793 millions de DH.

Les Marocains consommeraient l’équivalent de 131 millions de litres d’alcool par an. Le Maroc serait le douzième pays musulman où l’on consomme le plus d’alcool.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Halal - Gouvernement marocain - Alcool - Abdellah Bouanou

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Maroc : bonne nouvelle pour les fonctionnaires

Le gouvernement marocain et les syndicats auraient trouvé un accord en ce qui concerne l’augmentation générale des salaires des fonctionnaires.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.