Maroc : huit ans de prison ferme pour un membre influent du PJD

6 août 2020 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Un membre du Parti de la justice et du développement (PJD) à Safi a écopé de huit ans de prison ferme pour usage de faux documents et de tampons contrefaits dans le cadre de la cession d’un terrain appartenant à un membre décédé de sa famille. Tel est le verdict rendu par la Chambre criminelle de première instance près la Cour d’appel de la ville.

Saïd Belghayatia, membre du PJD et ami du maire Abdeljalil Labdaoui était poursuivi dans une affaire de fraude de documents officiels, avec utilisation des tampons falsifiés d’un juge et de la direction d’enregistrement, rapporte Al Akhbar. Il s’était accaparé d’un bien foncier de 2 500 m² appartenant à un membre décédé de sa famille. Il l’a par la suite vendu.

Son interpellation interviendra après enquête judiciaire sur les contrats de vente relatifs au terrain cédé, situé dans le quartier Klira, au sud du centre-ville de Safi. Après sa garde à vue, le syndicaliste islamiste a été déféré devant le parquet près la Cour d’appel de Safi, puis placé en détention préventive dans la prison locale.

Lors de son audition, il a été confondu avec des preuves. Les enquêteurs ont découvert que Saïd Belghayatia avait utilisé le scanner pour falsifier le contrat de vente et la procuration coutumière. Aussi, avait-il utilisé des tampons falsifiés. L’accusé a déclaré que le terrain vendu appartenait à l’un des membres de sa famille, décédé en 1991.

Sujets associés : Safi - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Prison - Spoliation immobilière au Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : de graves accusations portées à l’encontre des dirigeants du PJD

Un membre influent du Mouvement Unicité et Réforme (MUR), proche des ministres du gouvernement, a porté de graves accusations à l’encontre des dirigeants du Parti de la Justice et...

Tétouan : un leader du PAM arrêté pour conduite en état d’ébriété

Le président du Conseil communal de Chefchaouen a été arrêté puis placé en garde à vue pour conduite en état d’ébriété ayant causé un accident de la route survenu dans le quartier Jbel...

Maroc : le PJD au cœur d’un scandale sexuel

À Kénitra, une jeune fille accuse un responsable PJDiste d’avoir entretenu des relations sexuelles avec elle hors mariage et de l’avoir abandonné après qu’elle est tombée...

Maroc : un leader du PJD condamné pour fraude au microcrédit

Le tribunal de première instance de Souk El Arbaâ a condamné un leader du Parti de la justice et du développement (PJD) à quatre mois de prison avec sursis et une amende de 1 000...

Nous vous recommandons

Safi

Plus de 5000 personnes arrêtées en une semaine à Marrakech

Les éléments de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ont réalisé plusieurs exploits en l’espace d’une semaine. Il s’agit du démantèlement de plusieurs réseaux criminels et de l’arrestation de 5 000 personnes dans la région de...

Les festivités d’Achoura interdites à Safi

Il n’y a aura pas de festivités célébrant Achoura cette année à Safi. Les autorités provinciales l’ont annoncé, jeudi, expliquant que cela pourrait contribuer à la propagation du Covid-19.

Près de cinq tonnes de drogue repêchées au large de Safi

La Marine royale a sorti de l’eau, lors d’une patrouille de routine en Atlantique entre le 6 et le 8 avril, 137 ballots de résine de cannabis.

Criminalité au Maroc : de nouvelles brigades anti-gangs

Pour faire face aux nouvelles formes de criminalité, la Direction générale de la sûreté nationale a créé des Brigades Anti-Gang (BAG) à Safi, Dakhla et Temara. Une deuxième unité similaire a été créée à...

Covid-19 au Maroc : le bilan de ce dimanche à 18h

Un nouveau bilan très inquiétant pour cette journée de dimanche 5 juillet. Durant les dernières 24 heures, 393 contaminations au covid-19 ont été enregistrées au Maroc, d’après le ministre de la Santé, ce qui porte le total depuis le début de l’épidémie dans...

Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Loi sur le cannabis : le PJD vote contre

Le Parti justice et développement (PJD) a voté contre le projet de loi sur l’usage légal du cannabis à des fins thérapeutiques et industrielles, lors de son adoption vendredi par la commission de l’Intérieur de la première chambre du...

Crise au PJD : Driss El Azami Idrissi quitte la présidence du Conseil national

Moins de 24 h après la démission de Mustapha Ramid du gouvernement, le maire de Fès a annoncé sa démission de la présidence du Conseil national du PJD. L’ancien ministre délégué au budget, Driss El Azami Idrissi quitte le navire PJD en raison de la situation de...

Des démêlés avec la justice pour Habib Choubani

Habib Choubani vient de faire l’objet d’une enquête judiciaire. L’ancien ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, est rattrapé par sa gestion de la région de Draâ-Tafilalet.

Le PJD pense déjà aux prochaines élections

Après sa déroute aux législatives, le Parti de la justice et du développement (PJD) pense déjà aux prochaines élections. Il compte sur les milliers de membres qu’il a placés dans l’administration publique, dans les ministères et au niveau des...

L’appel de Benkirane aux PJDistes

Lors du conseil national tenu samedi dernier à Bouznika, Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) a appelé les membres à contribuer volontairement au financement du parti. Depuis l’échec cuisant du PJD aux dernières...

Prison

Fin de cavale pour une notaire de Casablanca

Les agents de la brigade judiciaire de la préfecture de Casablanca en coordination avec les agents des services de la gendarmerie de Berrechid ont réussi à interpeller la notaire condamnée à dix ans de prison ferme pour son implication dans une affaire de...

Oujda : une prison vétuste fermée

La plus vieille prison marocaine a été fermée, vendredi à Oujda.

L’Espagnol qui avait foncé sur l’hôpital de Rabat en prison

L’Espagnol qui avait encastré sa voiture fin octobre dernier sur l’entrée de l’hôpital Cheikh Zaid à Rabat, a été placé en détention préventive, après son séjour médical.

Un Marocain condamné à 8 ans de prison après son retour de cavale

Après son exil au Maroc, l’un des trois suspects impliqués dans une affaire de séquestration et de passage à tabac d’un jeune homme en octobre 2013 à Oyonnax a été rejugé mercredi dernier — condamné en son absence en 2015 - devant le tribunal correctionnel de...

Marrakech : polémique autour de trois détenues tunisiennes

L’administration de la prison locale de l’Oudaya à Marrakech a rejeté, samedi, les rumeurs faisant état d’une mauvaise condition de détention de trois Tunisiennes impliquées dans une affaire de trafic international de...

Spoliation immobilière au Maroc

Rabat : des victimes délestées de 100 000 à 360 000 DH

La brigade nationale de la police judiciaire a interpellé et placé en garde à vue, mercredi, cinq individus pour leur implication présumée dans une affaire de contrefaçon, d’escroquerie, de fraude et d’appropriation frauduleuse de biens...

Immobilier : la mafia foncière a perdu du terrain au Maroc

Le phénomène de spoliation foncière a fortement ralenti au Maroc. C’est ce qu’affirmé lundi Mohamed Benabdelkader, ministre de la Justice, répondant aux questions orales à la séance plénière hebdomadaire.

Harhoura : verdict rendu dans l’affaire de spoliation foncière

Les cinq personnes poursuivies dans l’affaire de spoliation foncière à Harhoura ont été condamnées à différentes peines de prison et d’amendes en première instance.

Nador : des MRE arnaqués dans une opération immobilière

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont été victimes d’une arnaque immobilière à Nador. L’accusé principal, un promoteur immobilier propriétaire et gérant unique d’une entreprise immobilière dans la province, a été...

Des MRE spoliés en appellent au roi Mohammed VI

Se trouvant dans une situation d’« extrême vulnérabilité », un collectif de victimes de spoliations immobilières et de détournement d’héritages appelle le roi Mohammed VI au secours.