Tétouan : un leader du PAM arrêté pour conduite en état d’ébriété

30 mars 2021 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le président du Conseil communal de Chefchaouen a été arrêté puis placé en garde à vue pour conduite en état d’ébriété ayant causé un accident de la route survenu dans le quartier Jbel Darsa à Tétouan. Poursuivi, le leader du parti Authenticité et modernité (PAM) encourt jusqu’à un an de prison ferme et/ou une amende de 10 000 dirhams.

Le leader du PAM est impliqué dans un accident de la route. Alors qu’il traversait le quartier Jbel Darsa de Tétouan, sa voiture est entrée en collision avec une autre voiture conduite par une femme, rapporte Al Akhbar. Blessée, celle-ci a été transférée aux urgences de l’hôpital provincial de Saniat Rmel. La police a interpellé le président du conseil communal de Chefchaouen. Sur ordre du parquet compétent près le tribunal de première instance de Tétouan, il a été placé en garde à vue. Une enquête a été ouverte. Le mis en cause aurait dissimulé ses boissons non loin du lieu de l’accident pour qu’elles ne soient pas saisies.

Le tribunal de première instance de Tétouan a décidé de ne pas restituer au mis en cause son permis de conduire. Désormais poursuivi pour conduite en état d’ivresse ayant causé un accident de la route, des pertes matérielles et des blessures chez les passagers de l’autre voiture, il risque une peine allant de six mois à un an de prison ou une amende allant de 5 000 à 10 000 dirhams.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tétouan - Chefchaouen - Accident - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Garde à vue - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : huit ans de prison ferme pour un membre influent du PJD

Un membre du Parti de la justice et du développement (PJD) à Safi a écopé de huit ans de prison ferme pour usage de faux documents et de tampons contrefaits dans le cadre de la...

Maroc : un leader du PJD condamné pour fraude au microcrédit

Le tribunal de première instance de Souk El Arbaâ a condamné un leader du Parti de la justice et du développement (PJD) à quatre mois de prison avec sursis et une amende de 1...

Un MRE fait condamner un député à 6 ans de prison

La cour d’appel de Marrakech chargée des crimes financiers a condamné le parlementaire Abderrahim El Kamel, également président de la commune Ouahat Sidi Brahim, à six ans de...

Maroc : un député menacé de mort

Le député du PAM, Abdelkader Boudraa a reçu mercredi, une menace de mort de la part de deux individus non identifiés alors qu’il sortait du siège du parti à Hay El Hassani, à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.