Un policier suspendu pour escroquerie à Tétouan

5 avril 2021 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les éléments de la police judiciaire de Tétouan ont interpellé, dimanche, un brigadier de police exerçant au corps urbain de la ville, et ce pour son implication présumée dans une affaire d’escroquerie.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué qu’une enquête a été ouverte par les services de sûreté nationale suite à une plainte déposée par une personne, qui déclare avoir été victime d’escroquerie de la part du brigadier, qui a été interpellé en flagrant délit d’escroquerie.

Selon la plainte déposée, le policier a reçu de la victime une somme d’argent contre la promesse d’intervenir en sa faveur pour intégrer les rangs de la sûreté nationale. Il a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

En attendant la fin de la procédure judiciaire entamée pour prendre les mesures disciplinaires nécessaires contre le policier, la DGSN a décidé de le suspendre provisoirement.

Sujets associés : Tétouan - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

El Jadida : arrestation d’un policier pour escroquerie

Une affaire d’escroquerie touche un service administratif de la Sûreté d’El Jadida. Un officier de police contre qui une enquête judiciaire a été ouverte mardi, par la police...

Béni Mellal : deux policiers poursuivis pour association de malfaiteurs

Le Bureau national de lutte contre les crimes économiques et financiers relevant de la Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) a déféré mardi devant la Cour d’appel de...

Kénitra : un policier arrêté pour escroquerie

Un brigadier-chef de police qui serait impliqué dans une affaire d’escroquerie, fait l’objet d’une enquête judiciaire. Elle est menée par la Brigade de la police judiciaire du...

Maroc : un élu accusé d’escroquerie arrêté

Les services judiciaires de la gendarmerie royale de Youssoufia ont procédé au déferrement d’un conseiller communal à El Kantour, également acteur associatif, devant le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.