Recherche

Maroc : El Othmani dit non à l’avortement

© Copyright : DR

4 novembre 2019 - 14h30 - Société

Face aux caciques de son parti, Saâd Eddine El Othmani, Président du Parti de la Justice et du développement (PJD), a réagi à la recommandation du Conseil national des Droits de l’homme (CNDH) portant sur le droit d’interruption des grossesses non désirées.

« Sa Majesté a pris une décision sur le sujet. Et, les Marocains sont parvenus à un consensus sur ce même sujet. Certains souhaitent aujourd’hui ramener le compteur à zéro, ce qui n’est pas positif ».

Ainsi s’est exprimé Saâd Eddine El Othmani, Président du Parti de la Justice et du développement (PJD), également Chef du Gouvernement, sur la question. Pour lui, son parti ne peut donner carte blanche aux femmes pour qu’elles interrompent les grossesses non désirées.

A l’en croire, le PJD s’accroche à son référentiel islamique et à ce que l’on croit être juste, avant d’indiquer qu’il existe un dialogue national sur les libertés individuelles et l’avortement.

Le CNDH a, entre autres, recommandé de « passer du concept global de la santé à la criminalisation de l’avortement, approuvé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui traite de la santé biologique et de la santé mentale et sociale ». Cette recommandation est consignée dans le mémorandum qu’il a adressé aux deux Chambres du Parlement.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact