Nabila Mounib décline l’invitation d’Aziz Akhannouch

16 septembre 2021 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Invitée, comme tous les autres partis pour participer aux concertations pour la formation du nouveau gouvernement, la Secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) ne s’est pas présentée. Nabila Mounib explique son refus.

En règle générale, tous les chefs des partis politiques font le déplacement au siège du parti du nouveau chef du gouvernement désigné pour le féliciter et participer au round des consultations politiques pour la formation du nouveau gouvernement. Mais, la SG du PSU, Nabila Mounib n’y était pas présente.

Toutefois, la SG du PSU s’est excusée pour son absence, précisant qu’elle sera dans l’opposition, a indiqué dans une déclaration à la presse Aziz Akhannouch, soulignant que le Parti de la justice et du développement (PJD), en la personne de Saad Dine El Othmani, a fait de même.

Dans sa déclaration, le chef du gouvernement désigné a affirmé que « directement après ma nomination par le Roi Mohammed VI en tant que chef du gouvernement, et l’honneur qu’il m’a confié pour former le nouveau gouvernement, il y a eu plusieurs consultations cette semaine dont le premier round s’achève ce mercredi ». Ainsi, le visage de la majorité gouvernementale sera dévoilé la semaine prochaine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Parti Socialiste Unifié (PSU) - Saâdeddine El Othmani - Nabila Mounib

Aller plus loin

Constitution : le Parti socialiste unifié veut une monarchie sans aucun pouvoir

Le Parti socialiste unifié (PSU) a réclamé dans un communiqué daté du 27 mars "une véritable monarchie parlementaire selon le modèle mondialement connu". Le parti n’hésite par...

Nabila Mounib affiche son opposition à la normalisation Maroc/Israël

Un an après, il y a toujours des oppositions à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. La députée Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti...

Nabila Mounib élue

Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti Socialiste Uni (PSU), inscrite sur la liste régionale du parti à Casablanca, a remporté un siège mercredi, à l’issue des législatives.

Aziz Akhannouch justifie la démission de Nabila Rmili

Après la nomination de Khalid Ait Taleb au ministère de la Santé en remplacement de Nabila Rmili, maire de Casablanca, le chef du gouvernement était appelé à se prononcer. Aziz...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le programme d’aide au logement séduit les MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 15 194 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier, fait savoir Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du Territoire, de...

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...