Nabila Mounib décline l’invitation d’Aziz Akhannouch

16 septembre 2021 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Invitée, comme tous les autres partis pour participer aux concertations pour la formation du nouveau gouvernement, la Secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) ne s’est pas présentée. Nabila Mounib explique son refus.

En règle générale, tous les chefs des partis politiques font le déplacement au siège du parti du nouveau chef du gouvernement désigné pour le féliciter et participer au round des consultations politiques pour la formation du nouveau gouvernement. Mais, la SG du PSU, Nabila Mounib n’y était pas présente.

Toutefois, la SG du PSU s’est excusée pour son absence, précisant qu’elle sera dans l’opposition, a indiqué dans une déclaration à la presse Aziz Akhannouch, soulignant que le Parti de la justice et du développement (PJD), en la personne de Saad Dine El Othmani, a fait de même.

Dans sa déclaration, le chef du gouvernement désigné a affirmé que « directement après ma nomination par le Roi Mohammed VI en tant que chef du gouvernement, et l’honneur qu’il m’a confié pour former le nouveau gouvernement, il y a eu plusieurs consultations cette semaine dont le premier round s’achève ce mercredi ». Ainsi, le visage de la majorité gouvernementale sera dévoilé la semaine prochaine.

Sujets associés : Mohammed VI - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Parti Socialiste Unifié (PSU) - Saâdeddine El Othmani - Nabila Mounib

Aller plus loin

Nabila Mounib, première femme à la tête d’un parti politique au Maroc

Nabila Mounib a été élue secrétaire générale du Parti Socialiste Unifié (PSU) dimanche. Elle devient la première femme à diriger un parti politique au Maroc.

Constitution : le Parti socialiste unifié veut une monarchie sans aucun pouvoir

Le Parti socialiste unifié (PSU) a réclamé dans un communiqué daté du 27 mars "une véritable monarchie parlementaire selon le modèle mondialement connu". Le parti n’hésite par...

Aziz Akhannouch justifie la démission de Nabila Rmili

Après la nomination de Khalid Ait Taleb au ministère de la Santé en remplacement de Nabila Rmili, maire de Casablanca, le chef du gouvernement était appelé à se prononcer. Aziz...

Nabila Mounib affiche son opposition à la normalisation Maroc/Israël

Un an après, il y a toujours des oppositions à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. La députée Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Twitter sanctionne Saâdeddine El Otmani

L’ancien chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani fait parler de lui, mais en des termes peu reluisants, en faisant sur Twitter le lien entre la variole du singe et l’homosexualité.

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.