L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

22 décembre 2023 - 20h30 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi Mohammed VI.

D’après les informations d’Okdiario, site généralement hostile au Maroc et aux Marocains d’Espagne, cette tentative de rapprochement fait suite à un précédent rendez-vous manqué, marqué par l’absence du roi Mohamed VI. Cette fois, Madrid espère une rencontre entre les deux responsables, bien que Rabat conditionne son accueil à des concessions majeures, notamment sur la gestion de l’espace aérien du Sahara.

Les sources proches du dossier affirment que l’engagement personnel du roi du Maroc serait un prérequis essentiel pour l’annonce et la réussite de cette visite. L’enjeu est donc de taille, tant pour les relations bilatérales que pour l’image internationale des deux pays.

A lire : Scandale : une affiche électorale met en scène un baiser entre Sanchez et Mohammed VI

Le rôle de José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, dans les préparatifs, témoigne de l’importance de cette mission, croit savoir la même source. Sa visite à Rabat il y a quelques jours avait pour objectif de peaufiner les derniers détails et de comprendre les attentes marocaines. Le Maroc, de son côté, semble déterminé à obtenir un contrôle sur le Sahara, enjeu stratégique pour le pays.

Le gouvernement espagnol a reconnu au Sénat la possibilité de transférer ce contrôle aérien à Rabat. Une telle décision ouvrirait « Sánchez les portes de Dar al-Makhzen, le luxueux palais royal du Maroc où réside Mohamed VI », écrit la même source. Cette concession est loin d’être anodine, le Sahara constituant un couloir aérien vital entre l’Europe et l’Amérique du Sud.

L’Espagne a longtemps géré cet espace depuis le centre de contrôle aérien des Canaries, une responsabilité encadrée par les normes internationales de l’OACI. Mais l’éventuelle cession de ce contrôle au Maroc marquerait un tournant, plaçant Rabat en position de force dans la région, conclut la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transport aérien - Mohammed VI

Aller plus loin

Les vacances de Pedro Sanchez au Maroc font polémique

Le Parti populaire (PP) multiplie les sorties pour dénoncer le fait que le président du gouvernement par intérim, Pedro Sanchez, ait choisi de passer ses vacances au Maroc,...

Scandale : une affiche électorale met en scène un baiser entre Sanchez et Mohammed VI

Dans le cadre de la campagne électorale pour les élections du 23 juillet en Espagne, le Front des travailleurs a réalisé une affiche provocatrice, montrant le président Pedro...

Pedro Sanchez : « Mohammed VI n’est pas un dictateur »

Le président Pedro Sanchez a justifié dimanche sa décision de changer la position de l’Espagne sur le Sahara, réaffirmant les relations « stratégiques » que son pays entretient...

Pedro Sanchez : très cher hôtel au Maroc

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, poursuit ses vacances au Maroc. Après Marrakech, le responsable a visité Tanger où il a séjourné avec sa famille dans le luxueux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les mesures prises par les tour-opérateurs et les compagnies aériennes

Suite au tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, les tour-opérateurs et les compagnies aériennes ont pris un certain nombre de mesures.

Mohammed VI, marque déposée

Le roi Mohammed VI tente de mettre définitivement fin aux tentatives d’usurpation de titre et/ou fraude. Son nom devient une marque déposée.

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Le Maroc se dote d’un système moderne de gestion du trafic aérien

L’Office national des aéroports (ONDA), s’est doté du ManagAir, un système de gestion du trafic aérien de dernière génération mis en place par Indra afin de se positionner comme leader dans la région en matière de navigation aérienne.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Maroc : 40 milliards de dollars pour changer le visage du transport

Le Maroc s’apprête à mettre en œuvre la vision stratégique lancée par le roi Mohammed VI, afin de « placer le pays sur la voie d’un développement économique et social durable et global ».

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Dans son discours, le roi Mohammed VI tient à "rassurer" ses frères algériens

Le roi Mohammed VI a adressé samedi, un discours à la nation, à l’occasion du son accession au trône. Le voici dans son intégralité

Le roi Mohammed VI ordonne un large mouvement des attachés militaires

Le roi Mohammed VI a instruit des responsables militaires à l’effet de procéder à un large mouvement des attachés militaires à l’étranger.