Le Maroc passe à l’heure d’hiver le 29 octobre prochain

21 septembre 2017 - 16h05 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

C’est dans la nuit du 28 au 29 octobre prochain que le Maroc (mais aussi la plupart des pays européens) va passer à l’heure d’hiver, vient d’annoncer le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration.

La montre sera donc retardée de 60 minutes, c’est à dire qu’à 3 heures du matin, il sera 2 heures, précise le communiqué.

Ce passage permet, selon les autorités, d’économiser la consommation d’électricité d’une ville équivalente à la taille de Meknès, mais cela permet surtout de se rapprocher de l’horaire adopté en Europe, principal client et fournisseur du royaume.

A noter que le Maroc est passé à l’heure d’été le 2 juillet 2017 au lendemain du ramadan.

Ce changement d’heure ne fait pas l’unanimité chez les Marocains. Certains ont même signé une pétition demandant à l’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane de le supprimer définitivement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration - Heure d’hiver

Ces articles devraient vous intéresser :

Plus de 90 000 fonctionnaires marocains payés à ne rien faire

La ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour, n’a pas souhaité ouvrir une enquête sur le scandale des fonctionnaires fantômes, estimés à plus de 90 000 dans...

Ramadan 2023 au Maroc : voici les horaires des administrations

En raison du mois de Ramadan qui démarre dans quelques jours, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales seront modifiés.

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.