Le Maroc mêlé malgré lui au conflit entre l’Irak et la région du Kurdistan

3 juin 2014 - 15h42 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un pétrolier avec à son bord du pétrole kurde vient de s’immobiliser au large du Maroc. Rien n’est encore officiel, mais l’Irak commence à brandir la menace de représailles et d’actions en justice. Tout dépendra de la destination finale du pétrolier. Les kurdes irakiens tendent à se détacher peu à peu de la tutelle de l’Irak.

Selon le site Upstreamonline.com, l’Irak a menacé de prendre des sanctions contre tout acheteur du pétrole exporté par pipeline à partir de la région autonome du Kurdistan jusqu’en Turquie.

Depuis l’export par pipeline, le pétrole a été embarqué sur un navire. Après avoir quitté le port de Ceyhan en Turquie, le pétrolier a navigué à travers la Méditerranée et, alors qu’il semblait au premier abord se diriger vers les États-Unis, a changé de cap pour se diriger vers les côtes marocaines. Sa destination finale reste inconnue.

Si c’est le Maroc, alors le Royaume deviendrait au cœur d’un différend de longue date -et insoluble- entre Bagdad et la région kurde sur les droits aux ressources et le partage des revenus.

Selon l’organisation irakienne chargée de la commercialisation du pétrole (Somo), la SOMO détient les droits exclusifs pour la gestion des ventes de pétrole provenant de tout le pays, y compris le Kurdistan, et considère les exportations unilatérales de la région comme « contrebande ».

Le directeur général de la SOMO, Majid Alhilfi, menace : « Nous mettons en garde toutes les entreprises, les particuliers et les organismes contre l’achat la cargaison de pétrole brut ,provenant d’Irak, qui est chargée sur le navire ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Irak - Turquie - Pétrole

Ces articles devraient vous intéresser :

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.