Recherche

Maroc : quand les mosquées deviennent des refuges

© Copyright : DR

12 septembre 2019 - 12h20 - Société

Les habitants de Fqih Bensalah et Kelaât des Sraghna sont contraints de se réfugier dans des mosquées après les dégâts occasionnés par les dernières inondations dans ces régions du Royaume.

Dans les régions de Fqih Bensalah et Kelaât des Sraghna, les traces des dernières inondations sont encore visibles. Le pont reliant les deux provinces a été littéralement détruit. Et, le rétablissement de la liaison routière dans ce secteur a échoué en raison de la persistance des trombes d’eau qui se déversent du ciel, créant en continu de puissants torrents qui débordent des cours des oueds.

Des pertes de dizaines d’hectares de cultures saisonnières et la destruction de nombreuses habitations (la plupart construises en pisé) ont été enregistrées, rapporte le quotidien Al Massae. Pire, les puits ont été complètement immergés par les eaux pluviales impropres à la consommation, indique la même source.

En conséquence, c’est la ruée des populations vers les mosquées qui deviennent leur refuge temporaire. Face à la situation, les habitants ont appelé les autorités compétentes au secours. Pour soulager un tant soit peu les sinistrés, les autorités de la province de Kelaât des Sraghna ont distribué des aides alimentaires d’urgence au profit des familles réfugiées dans les mosquées.

Pour l’heure, les populations locales s’évertuent à construire des simulacres de passerelles (avec des moyens précaires) devant relier les douars entre eux et rétablir, au moins, la circulation pédestre.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact