Recherche

Le Maire de Casablanca s’en prend à M’dina bus après l’agression sexuelle

© Copyright : DR

24 août 2017 - 14h20 - Maroc

Les politiques commencent peu à peu à s’exprimer suite à l’agression sexuelle dont a été victime une femme en plein jour dans un bus à Casablanca.

Interrogé par le site du parti du PJD, le maire de Casablanca, Abdelaziz El Omari, s’en est pris ouvertement à M’dina Bus l’accusant d’être responsable de l’agression car, selon lui, c’est à l’entreprise d’assurer la sécurité des passagers comme le stipule le contrat la liant à la ville.

Par ailleurs, il annonce que la convention ne sera pas reconduite en 2019 et un nouvel appel d’offres sera lancé au niveau international. « A ce moment, il sera procédé à l’établissement d’un nouveau cahier des charges. Et l’appel d’offres sera lancé au niveau international pour permettre à la ville d’être dotée d’un transport urbain digne de ses espérances », explique le très discret maire.

Abdelaziz El Omari s’en est également pris à la vétusté des bus roulant dans la capitale économique, en rappelant à M’dina bus qu’elle « s’était engagée à ce que l’âge des bus ne dépasse pas les sept ans, mais nous voilà avec des véhicules vieux de 16 ans ou plus ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact