Noyade à Oued Cherrat : 24h après sa disparition, une fillette retrouvée vivante

10 juin 2015 - 22h32 - Maroc - Ecrit par : J.L

Ikram, 12 ans, est une miraculée. L’adolescente a été retrouvée vivante lundi, soit plus de 24 heures après avoir été emportée par la mer à Oued Cherrat. Ses amis n’ont pas eu cette chance.

D’après le quotidien Al Massae, l’enfant a été repérée par une patrouille de la Gendarmerie royale qui ratissait la zone à la recherche des corps des enfants disparus après leur noyade.

Par miracle, la jeune Ikram a flotté tout ce temps sur la surface de l’eau, rapporte la même source, ajoutant que l’adolescente a été immédiatement évacuée vers l’hôpital Avicenne de Rabat pour recevoir les soins nécessaires.

Mercredi, le corps de Fadoua El Ouardi, 15 ans, a été rejeté par la mer sur la plage de Skhirat, faisant passer le nombre de victimes à huit. Le corps du chauffeur, noyé après avoir sauvé 2 enfants, a été également retrouvé ce mercredi.

Les familles des victimes refusent de poursuivre l’entraîneur en justice

Le drame est survenu dimanche en début d’après-midi quand les enfants originaires de la ville de Benslimane se trouvaient sur une plage non gardée de Oued Cherrat. Mustapha Amrani, président de l’association sportive, mais aussi entraîneur, avait l’habitude d’emmener les enfants pour s’y amuser.

L’homme est très estimé des parents des enfants et s’impliquait personnellement dans leur éducation. Il a toujours été très préoccupé par leur avenir, affirme une source de Benslimane à Bladi.net.

Amrani a sauvé plusieurs enfants de la noyade. Aujourd’hui, les familles des victimes refusent de le poursuivre en justice, faisant porter la responsabilité aux autorités locales, pour n’avoir pas placé une plaque pour interdire l’accès à la plage ni des maitres-nageurs pour surveiller les baigneurs.

L’entraîneur, qui refuse de s’alimenter depuis sa mise en détention, a été évacué aujourd’hui à l’hôpital de Témara, où il est en réanimation. L’homme serait poursuivi pour homicide involontaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Skhirat - Benslimane - Gendarmerie Royale - Oued Cherrat

Aller plus loin

Reportage : six morts par noyade à Skhirat

Hier, sur la plage de Oued Cherrat sont décédés six adolescents par noyade. Cinq autres sont encore portés disparus. Al Oula est partie sur place pour rencontrer les familles...

Noyade de Oued Cherrat : Deux mois de prison Mustapha El Amrani

Le tribunal de première instance de Temara a condamné Mustapha El Amrani à deux mois de prison avec sursis ainsi qu’une amende de 1000 dirhams. Il était accusé d’homicide...

Maroc : au moins six adolescents morts par noyade à Oued Cherrate

Le bilan est lourd. Six adolescents ont trouvé la mort par noyade ce dimanche et cinq autres sont encore portés disparus sur une plage entre Casablanca et Rabat. Les enfants...

Noyade à Oued Cherrat : une rescapée raconte le drame

Le drame qui a coûté la vie à une dizaine de personnes, en majorité des enfants, qui se sont noyées dimanche dernier sur la plage de Oued Cherrat (Skhirat), a suscité une forte...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.