Dernières retouches à l’opération transit

7 juin 2006 - 12h19 - Maroc - Ecrit par :

Le port de Tanger promet de battre cette année des records en matière de transit MRE. Les statistiques officielles prévoient pas moins de 1,65 million de passagers à bord de 465.000 véhicules, soit une moyenne de 17.000 personnes par jour sur les trois mois que dure l’opération. Des « pics infernaux » sont annoncés pour les débuts d’août et septembre avec plus de 30.000 personnes par jour.

Pour assurer le flux de cette véritable marée humaine dans de bonnes conditions, la direction du port de Tanger déploie de gros moyens. Plus question de renouveler les erreurs du passé avec des embouteillages monstres sur les artères de la ville. Ces mesures ont porté leurs fruits. Mais, il s’agit d’innover pour une meilleure organisation.
Ainsi, il a été procédé à une réactivation des procédures. Les flux de véhicules ne sont plus acheminés directement vers le port mais via des zones tampon.

Ces dernières servent à la fois de lieu de repos et de zone administrative pour l’accomplissement des formalités au retour, période qui commence à partir du 1er août. Le port s’est lui aussi doté de moyens plus conséquents avec des surfaces ombragées augmentées chaque année. 3.000 m2 ont été rajoutés cette année pour atteindre les 11.000 m2. Le plan de circulation s’est lui aussi perfectionné au sein du port avec la mise en place de trois zones tampons avec une interdiction totale de stationnement sur les aires destinées au pré embarquement.

Des parkings ont été aménagés dans des endroits non encore exploités. La fréquence des bateaux est par ailleurs augmentée. Pour la saison 2006, ce sont pas moins de 18 bateaux qui assureront la campagne, dont 11 sur la seule ligne Tanger-Algésiras. Ils effectueront plus de 35 rotations par jour. Leur capacité maximale sera de 33.000 passagers et de 8.200 véhicules par jour.

Sur la ligne Tanger-Sète trois ferries sont mis en service. Et sur la ligne Tanger-Gênes, nouvellement installée, deux bateaux assureront la traversée.

A noter que l’opération transit Marhaba, comme baptisée récemment, ne se limite pas au seul port de Tanger. Y participent aussi les ports de Sebta, Nador et dans une moindre mesure celui de Melilia. Côté espagnol, sont concernés les ports d’Almeria, Malaga et Algésiras. Mais le port de Tanger est victime de son succès. Son organisation lui attire un trop grand nombre de passagers et cela se ressent parfois sur la qualité de service. Et l’idée aujourd’hui est qu’il faut aussi améliorer les conditions d’accueil au port de Sebta pour désengorger Tanger.
Un début de coopération a déjà été engagé avec le port d’Algésiras. Les deux entités portuaires coopèrent de fait depuis plusieurs années. Déjà des données informatiques sont échangées de part et d’autre. L’objectif est de faciliter et de préparer à l’avance les opérations de débarquement et les formalités d’entrée au Maroc et en Espagne.

Ali ABJIOU - L’Economiste

Sujets associés : Opération Marhaba 2023 - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Marhaba 2022 : plus de 1,4 million de MRE rentrés au Maroc à mi-juillet

À la date du 19 juillet 2022, plus de 1,4 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont regagné le Maroc, grâce à l’opération Marhaba, soit une augmentation de 25,52 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Le portefeuille des Marocains du monde aiguise des appétits

Dans son discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la révolution du roi et du peuple, Mohammed VI a appelé à renforcer le cadre législatif de la diaspora marocaine. Depuis, la majorité gouvernementale se dispute le portefeuille des Marocains...

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...