Recherche

Plusieurs incendies dans Bagdad, l’alerte aérienne est levée

© Copyright : DR

20 mars 2003 - 22h44 - Monde

Plusieurs bâtiments étaient en flammes jeudi soir, notamment aux abords du ministère de la Planification dans le centre de Bagdad, à la suite d’une attaque aérienne américaine, ont rapporté des correspondants de Reuters.

La radio nationale irakienne annonce jeudi soir que la résidence de la famille de Saddam Hussein a été touchée par des missiles, cela lors de la première vague de bombardements jeudi à l’aube, mais assure que ces tirs n’ont fait aucune victime.

L’alerte déclenchée jeudi peu avant 18h00 GMT a été levée une heure quinze plus tard, aux alentours de 19h15 GMT.

Outre le secteur du ministère de la Planification, d’autres bâtiments brûlent dans le sud-est de la ville, a précisé un journaliste de Reuters, Nadim Ladki. Des colonnes de fumée s’élèvent dans le ciel aux abords du ministère des Affaires étrangères. Des véhicules de pompiers et des ambulances se sont rendues aussitôt sur les lieux. Dans l’est de la ville, plusieurs explosions ont été entendues dans le secteur de la base militaire Rachid.

Une série de missiles de croisière arrivant à basse altitude ont atteint plusieurs cibles alors qu’était déclenchée une alerte aérienne et que retentissaient les sirènes avant 18h00 GMT. Des tirs de la DCA irakienne ont illuminé le ciel nocturne de la capitale.

Cette attaque aérienne américaine était beaucoup plus intense que la première frappe menée jeudi à l’aube.

Reuters

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact