Rabat : les magasins désertent Arribat Center

21 février 2024 - 12h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Cette période semble difficile pour les magasins spécialisés dans le commerce de détail présents à Rabat, plus précisément à Arribat Center, le plus grand centre commercial avec 45 000 m² de surface locative sur trois niveaux. En témoignent les fermetures en série.

À Rabat, les fermetures de magasins s’enchaînent. Au moins une quinzaine de marques a mis la clé sous la porte à Arribat Center. Parmi elles, figurent celles qui ont été les premières à s’installer dans ce grand centre commercial juste après son inauguration, à la veille de la pandémie de Covid-19. À l’origine de ces fermetures, « la baisse de la fréquentation des centres commerciaux (en raison du choc sur le pouvoir d’achat dans le sillage de crises économiques majeures) et par conséquent, la prépondérance du loyer dans la structure de charges des points de vente, ce qui ne permet plus de rentabiliser ces derniers », fait savoir Challenge. Les points de vente qui ont fermé ne sont plus en mesure de faire face aux loyers élevés qui représentent plus de 30 % du chiffre d’affaires de certains d’entre eux, soit deux à trois fois plus élevés que la norme internationale.

À lire :Faillite : un rapport inquiétant sur les entreprises marocaines

Cette situation fera-t-elle naître un bras de fer entre la direction d’Arribat Center et les locataires ? Seul le temps le dira. Pour l’heure, certains locataires conditionnent la poursuite de leur présence sur place par des baisses significatives des loyers. Pendant ce temps, le groupe AKSAL, un autre grand développeur de malls, s’apprête à lancer dans la capitale administrative son Morocco Mall Rabat à compter de 2025. Sa taille est deux fois plus importante qu’Arribat Center. De quoi mettre en difficulté le grand centre détenu par Foncière Chellah, filiale de CDG développement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Distribution

Aller plus loin

Faillite : un rapport inquiétant sur les entreprises marocaines

Au Maroc, le nombre d’entreprises qui font faillite va de record en record. Et, les prévisions pour 2023 sont pour le moins inquiétantes.

Un rapport sur les entreprises marocaines qui ont fait faillite

Au Maroc, le nombre d’entreprises reconnues comme défaillantes a bondi de 17,4 % en 2022 par rapport à l’année 2021. C’est ce que révèle une étude dressant un état des lieux des...

« Hamas Tacos » : un restaurant halal échappe de peu à la fermeture

À l’heure où la guerre entre Israël et le Hamas continue de faire rage, une lettre manquante a failli conduire à la fermeture d’un restaurant de fast-food halal à Valence, dans...

Des entreprises de transport marocaines au bord de la faillite à cause des visas Schengen

Le parlement vient d’adresser une question orale au gouvernement au sujet des difficultés d’octroi de visa Schengen qui affectent sérieusement l’activité des camionneurs,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une décision de Maroc Télécom passe mal

L’Union marocaine du travail (UMT) s’insurge contre la décision d’Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) de réduire la marge bénéficiaire des commerçants sur les cartes de recharge.