Recherche

Des coutelas, de la sueur et du sang dans une salle de City Club à Tanger

© Copyright : DR

14 mai 2019 - 22h40 - Société

Une grève des entraîneurs et des agents d’entretien mène à un conflit avec des coutelas, des bâtons, des pieds et des poings.

Samedi dernier, la salle de City Club de Tanger s’est transformée en champ de bataille. Une bataille sanglante ayant conduit une victime à l’hôpital, grièvement blessée. À l’origine de tout cela, une grève des entraîneurs et des agents chargés de l’entretien.

En cause, selon Alyaoum24, un retard dans les salaires imputables à la direction de City Club. Mais la grève aurait partiellement donné ses fruits puisqu’un accord a été trouvé avec les entraîneurs. Mais pas avec les agents chargés de l’entretien...

Par solidatité, les entraîneurs n’ont pas interrompu leur grève, réclamant donc également la régularisation de la situation de leurs collègues de l’entretien.

Voyant cela, la direction a pris une décision qui n’a semble-t-il pas du tout plu : ramener une autre équipe d’entraîneurs de Casablanca. Et voilà les entraîneurs de Tanger (qui n’avaient somme toute plus de problèmes) voyant d’autres entraîneurs venir les remplacer. Une bagarre entre entraîneurs s’est ensuite produite, faisant une victime qui se trouve encore à l’heure actuelle dans un état grave.

Les forces de l’ordre appelées à la rescousse sont intervenues et ont procédé à de multiples arrestations. Une enquête a été ouverte pour mettre de la lumière sur toute cette affaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact