Recherche

Surf : un Marocain s’impose au Brésil

© Copyright : DR

20 février 2020 - 00h30 - Sport - Par: G.A

Ramzi Boukhiam a remporté, dimanche, le tournoi de Hang Loose. C’est une étape du championnat du monde qui a été disputée sur la plage de Cacimba do Padre, sur l’île brésilienne de Fernando de Noronha.

En remportant cette étape, Boukhiam est devenu le cinquième surfeur étranger à gagner sur l’archipel de Pernambuco en 15 ans, grâce à un total de 14,40 points. Il a également pu écarter le tenant du titre, le brésilien Jadson André, qui a dû partager la troisième place avec son compatriote Wiggolly Dantas, numéro 1 mondial.

À la faveur de cette victoire, dotée de 15 000 dollars, le champion, qui défendra les couleurs du Maroc lors des prochains Jeux olympiques de Tokyo 2020, est passé de la 163ᵉ à la 2ᵉ place au classement mondial. Derrière lui, on retrouve le jeune brésilien, Weslley Danta, arrivé 3ᵉ avec 11,23 points.

Dans une déclaration au site web de la Ligue mondiale de surf, Ramzi Boukhiam a laissé éclater sa joie devant cette victoire. "J’ai raté un événement à la maison et je voulais juste venir au Brésil et bien surfer. Jadson (André) et Weslley (Dantas) sont très bons et j’avais peur de cela, mais j’ai fait ce que je pouvais et je suis très content du résultat", a-t-il souligné.

Âgé de 26 ans, ce natif d’Agadir marque ainsi l’histoire en devenant le premier sportif marocain et arabe à décrocher un ticket pour les JO de Tokyo, prévus du 26 juillet au 9 août prochain. Il avait déjà fait ses preuves en remportant le titre de Champion d’Europe des cadets en 2012, et de vice-champion du monde dans la même catégorie en 2013.

Sa dernière victoire, sur le circuit mondial de la World Surf League, avait eu lieu en 2018, au QS 1500 à Lacanau, en France. Il aurait pu remporter le titre au QS 3000 à Santa Cruz, au Portugal, mais il a perdu la finale face au champion portugais, Frederico Morais.

Mots clés: Brésil , Distinction , Ramzi Boukhiam , Surf

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact