Voici pourquoi Tunisair n’a plus effectué des vols de rapatriement depuis le Maroc

18 août 2020 - 16h00 - Economie - Ecrit par : I.L

La compagnie aérienne Tunisair a prévu une dizaine de vols spéciaux vers et depuis Casablanca d’ici la mi-septembre pour rapatrier les ressortissants tunisiens bloqués au Maroc depuis la fermeture des espaces aériens pour cause de pandémie du coronavirus. Malheureusement, ses difficultés financières ayant causé une baisse de 85 % de ses revenus liés au transport rendent impossibles cette mesure.

Dans un communiqué, la compagnie aérienne a précisé que ces vols réservés “exclusivement aux Tunisiens, aux Marocains et aux étrangers résidant au Maroc, titulaires d’une carte de séjour en cours de validité” ont été lancés vendredi dernier. D’autres vols sont également programmés les vendredi 21, lundi 25 et vendredi 28 aout 2020, puis les mardi 1ᵉʳ, vendredi 4, mardi 8 et vendredi 11 septembre 2020.

Selon Air Journal, la pandémie s’est greffée à une situation économique et sociale difficile pour Tunisair. Dans la foulée, son PDG Elyes Mnakbi a été limogé début juillet par le ministre des transports. Au regard des données publiées en bourse, la compagnie a perdu 97 % de sa clientèle par rapport à la même période l’année dernière. Elle compte à ce jour près de 23 000 passagers contre 864 000. S’agissant du coefficient d’occupation de ses avions, il a chuté de 74,1 % à 58,4 %.

Quant aux revenus de Tunisair liés au transport, ils ont reculé de 95 %, passant de 416,19 à 19 millions de dinars. Par ailleurs, la baisse d’activité au deuxième trimestre a également influé celle des dépenses de personnel (−22 %), des frais de carburant (−97 %), ainsi qu’une diminution conséquente des charges financières due au report de toutes les échéances bancaires, indique-t-on.

Alors qu’à la fin du mois de juin 2020, la compagnie Tunisair employait 3150 personnes et gérait une flotte de 28 avions (dont sept pris en leasing), la Tunisie devrait perdre, cette année 47 % de ses passagers aériens, selon l’IATA. . Afin d’atténuer les mesures sanitaires sur l’économie nationale, toujours sans résultat, l’IATA a invité, début juin le gouvernement local à établir d’urgence des mesures d’aide financière pour l’industrie aérienne.

Sujets associés : Transport aérien - Tunisie - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Une équipe sportive tunisienne bloquée au Maroc

Suite à l’annulation de plusieurs vols par la compagnie aérienne nationale Tunisair, de nombreux voyageurs parmi lesquels, les enfants de l’équipe de natation de l’Espérance...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

L’aéroport de Marrakech se dote d’un nouveau système de gestion de passagers

Depuis le 17 janvier dernier, l’aéroport de Marrakech s’est équipé d’un nouveau système de gestion aéroportuaire pour améliorer la fluidité et minimiser les perturbations et les désagréments des passagers.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.