Recherche

Les voitures "Dacia" volées en Espagne et transformées en taxis au Maroc

© Copyright : DR

12 juin 2019 - 13h00 - Monde

90% des voitures "Dacia" volées en Espagne se retrouvent au Maroc avec des documents falsifiés. Plusieurs grands réseaux criminels marocains sont spécialisés dans le vol de voitures, dont ils falsifient les documents avant de les écouler au Maroc pour être transformées en taxis.

La Garde civile espagnole, qui traque les membres de ces mafias, évalue à 6.000 euros les gains générés par cette opération. Selon un rapport du ministère de l’intérieur espagnol, cité par le journal espagnol La Razon, les réseaux criminels procèdent de manière très professionnelle, en falsifiant les documents des voitures avant de les acheminer vers le Maroc.

Les autorités espagnoles, ayant constaté que les voleurs ciblaient en particulier les voitures "Dacia", ont conclu que ces dernières sont écoulées au Maroc, où la marque est utilisée comme taxi dans plusieurs villes du pays.

Le modus operandi est toujours le même. Les voleurs repèrent d’abord une voiture généralement à Madrid ou Barcelone avant d’en prendre possession en désactivant tout le système de sécurité. Il est déplacé pendant 3 ou 4 jours dans une rue passante, période durant laquelle les voleurs s’assurent que le véhicule n’a pas été retrouvé par les policiers ou le propriétaire.

Les voleurs profitent ensuite d’une faille du système espagnol ou du moins d’une possibilité offerte par la Direction Générale du Trafic (Dirección General de Tráfico - DGT) qui permet d’avoir accès à toutes les informations du véhicule en entrant simplement son numéro d’immatriculation. Cette procédure donne la possibilité à un acheteur de savoir si le véhicule est volé ou non.

D’autres membres du réseau prennent le relais et le transfèrent dans le sud du pays où ils changent le numéro de châssis ainsi que la documentation du véhicule. Il est ensuite conduit au Maroc par un membre de la bande. La falsification se fait de manière fluide et prend en général quelques jours.

Selon le rapport, plusieurs réseaux internationaux spécialisés dans le vol de voitures opèrent en Espagne, estimant que les Buglares sont les mieux organisés et ciblent en particulier les voitures de luxe. Une moyenne de 45 voitures sont volées par mois dans le pays, alors que les autorités espagnoles ont procédé en 2018 à l’arrestation de 200 individus ainsi qu’au démantèlement de plusieurs réseaux composés en général de 30 à 40 membres.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact