La bourde impardonnable de Zina Daoudia

25 janvier 2020 - 18h00 - Culture - Ecrit par : S.A

La chanteuse marocaine, Zina Daoudia, a fait une grosse bourde, lors du lancement de son dernier concert en Arabie Saoudite. Elle a en effet prononcé une phrase qui a provoqué la colère des Marocains.

"Vos fils sont chez nous, nos filles sont chez vous, et ils se partagent la chair comme le sang". C’était la phrase excessive, prononcée par l’artiste chanteuse, Zina Daoudia, qui a suscité des réactions de la part des Marocains. Ceux-ci estiment que ces paroles sont particulièrement insultantes pour les femmes marocaines.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont qualifié Zina Daoudia d’ "ignorante", et sa phrase "dégoûtante".

L’artiste n’est pas à son premier forfait. Récemment, elle avait sorti une chanson dédiée au monarque saoudien, Salma Bin Abdul Aziz. Cette chanson avait déplu aux Marocains, qui l’ont qualifiée d’asservissement du Maroc et de son peuple.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Arabie saoudite - Zina Daoudia

Aller plus loin

Un concert à 3 millions de dirhams ? Zina Daoudia répond aux rumeurs

La chanteuse marocaine Zina Daoudia a répondu aux rumeurs selon lesquelles elle a reçu 3 millions de dirhams pour une prestation artistique.

Ces articles devraient vous intéresser :

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

L’artiste Jaouad Alloul évoque son homosexualité et ses extravagances

Dans une interview, Jaouad Alloul, artiste pluridisciplinaire et entrepreneur créatif autodidacte d’origine marocaine, s’est livré comme jamais sur son nouvel album, sa crise conjugale et son rêve.

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Rym Fekri sous le feu des critiques

La chanteuse marocaine Rym Fekri essuie de nombreuses critiques de la part de ses fans. Ces derniers reprochent à la veuve notamment le non-respect de la période de deuil.

Salma Rachid sous le feu des critiques

Salma Rachid est la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent l’arrogance de la chanteuse de la pop marocaine.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Manal Benchlikha sous le feu des critiques

La chanteuse marocaine Manal Benchlikha est critiquée pour ses propos envers ses collègues qu’elle accuse de l’imiter dans l’espoir d’obtenir le succès que rencontrent ses dernières œuvres musicales, publiées sur YouTube.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Khtek, rappeuse marocaine, se confie sur sa maladie

Dans une interview, la rappeuse marocaine Khtek, de son vrai nom Houda Abouz, se confie sur sa bipolarité. La musique lui sert de thérapie, mais aussi de canal de sensibilisation.

Taxe musique et télévision : Les restaurateurs et cafetiers marocains se révoltent

En plein bras de fer avec le Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA), les propriétaires de cafés et restaurants au Maroc ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Ils réfutent les demandes de redevance émises par le BMDA, affirmant qu’elles ne...