Economie

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Economie

Les hôtels et commerces de Sebta font le plein grâce aux Marocains (18 janvier 2014)

Les hôtels et commerces de Sebta font le plein grâce aux Marocains

Les hôtels et commerces de Sebta, ville autonome au nord du Maroc, ont fait le plein cette semaine, à la grande satisfaction des professionnels. Profitant de quelques jours de vacances à l’occasion de l’Aïd al Mawlid, les Marocains ont été très nombreux à s’y rendre.


Le gouvernement marocain ne subventionnera plus l’essence (17 janvier 2014)

Le gouvernement marocain ne subventionnera plus l'essence

Le gouvernement marocain vient d’annoncer la fin des subventions pour le carburant automobile, gasoil et essence. La mesure, très impopulaire, verra le prix du gasoil augmenter d’au moins 2,15 dh le litre d’ici la fin de l’année.


Pour répondre à EasyJet, Royal Air Maroc lance deux liaisons à destination de Tanger et Fès (15 janvier 2014)

Pour répondre à EasyJet, Royal Air Maroc lance deux liaisons à destination de Tanger et Fès

Un très bon coup de communication de la part de la Royal air Maroc. La compagnie nationale marocaine lancera à partir du mois d’avril prochain, deux liaisons qui relieront Fès et Tanger à l’aéroport parisien Charles de Gaulle. Ces deux lignes ont été délaissées par EasyJet.


Si EaysJet supprime des lignes à destination du Maroc, c’est à cause de la nouvelle taxe (11 janvier 2014)

Si EaysJet supprime des lignes à destination du Maroc, c'est à cause de la nouvelle taxe

La suppression de deux liaisons en partance de l’aéroport parisien Charles de Gaulle et à destination de Tanger et Fès par la compagnie EasyJet, est due à la nouvelle taxe du gouvernement marocain. La mesure, annoncée pour le 1er mai prochain sera effective, exactement un mois après la mise en place de la taxation par le gouvernement sur tous les billets d’avion.


Maroc : la loi d’amnistie fiscale pour les comptes ou biens à l’étranger en vigueur depuis début janvier (9 janvier 2014)

Maroc : la loi d'amnistie fiscale pour les comptes ou biens à l'étranger en vigueur depuis début janvier

La loi d’amnistie fiscale pour les détenteurs de comptes ou de biens à l’étranger est entrée en vigueur au Maroc depuis début janvier. Votée après un débat houleux au parlement, celle-ci permet, après paiement d’une taxe, d’être en règle avec les services fiscaux.


L’électricité et l’eau seront plus chères au Maroc en 2014 (1er janvier 2014)

L'électricité et l'eau seront plus chères au Maroc en 2014

Pour sauver l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) de la faillite, le gouvernement Benkirane a décidé d’augmenter es prix de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement, à partir du premier janvier 2014.


Maroc : l’alcool des riches, l’alcool des pauvres (1er janvier 2014)

Maroc : l'alcool des riches, l'alcool des pauvres

L’alcool a fait polémique au parlement marocain ce mois décembre. Alors que les partis d’opposition ne voulaient augmenter les taxes que sur les alcools de luxe, le gouvernement, lui, voulait généraliser la hausse des taxes à tous les alcools, sans distinction aucune.


Augmentation des taxes sur les voitures de luxe au Maroc (30 décembre 2013)

Augmentation des taxes sur les voitures de luxe au Maroc

L’impôt sur les voitures de luxe sera revu à la hausse au Maroc à partir du premier janvier 2014. La mesure proposée par le projet de loi de Finance 2014, a été approuvée définitivement par le parlement.


Ryanair supprime ses vols à destination du Maroc (23 décembre 2013)

Ryanair supprime ses vols à destination du Maroc

Ryanair, compagnie aérienne irlandaise à bas côut, s’apprête à supprimer plus de 30 liaisons aériennes à destination du Maroc, en raison de la taxe imposée par le gouvernement marocain sur tous les vols internationaux depuis le Royaume.


Le gouvernement ne rachètera pas les agréments de transport (grimates) (19 décembre 2013)

Le gouvernement ne rachètera pas les agréments de transport (grimates)

Le gouvernement Benkirane ne veut plus racheter les agréments de transport (grimates) à leurs détenteurs. L’Etat comptait débourser environ 930 millions de DH pour dédommager les bénéficiaires de ces autorisations de transport, octroyées autrefois à des ministres, et hauts commis de l’Etat, mais aussi à des artistes et des sportifs.


1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 459