Special Olympics : 7 médailles pour le Maroc

14 novembre 2006 - 11h23 - Sport - Ecrit par : L.A

Le Maroc a remporté sept médailles dont une en or lors de la deuxième journée des 5èmes jeux régionaux du Special Olympic qui se déroule actuellement à Dubaï avec la participation de vingt pays de la région.

En tennis de table, la joueuse Nouh Dounia a remporté la médaille d’or tandis que ses compatriotes Jihane Fahmi et Imane Khaliss se sont adjugées le bronze de l’épreuve. En saut en longueur, Mhadi Yassine a décroché l’argent et Hoda Younès a remporté la médaille de bronze de l’épreuve. Quant à Mehdi Slaoui et Meriem Ouklime, ils se sont adjugés deux médailles de bronze en natation.

Au terme de cette deuxième journée, la moisson marocaine s’élève à quatorze médailles dont trois en or. Les deux premières ont été remportées dimanche par les athlètes Hajar Lamghari et Aziza Karmoune en 100m plat.

Le Maroc est représenté à cette édition baptisée par 26 sportifs avec un staff de neuf encadrants dans six disciplines à savoir l’athlétisme, la natation, le tennis de table, le basket-ball, la pétanque et l’équitation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Jeux Olympiques de Paris 2024 - Dubaï - Pétanque

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Diaz : Le Maroc lui offre le rêve olympique

L’une des raisons qui ont amené Brahim Diaz à choisir de jouer pour le Maroc est sans aucun doute la possibilité de participer aux Jeux olympiques Paris 2024. Pour réaliser ce rêve, l’attaquant du Real Madrid devrait obtenir l’accord préalable de son...

Le Maroc domine la Namibie et rêve de Paris 2024

L’équipe nationale féminine marocaine de football s’est imposée 2 à 0 contre la Namibie. Cette victoire, acquise au grand stade de Marrakech jeudi, s’inscrit dans le cadre des éliminatoires pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Fouad Idbafdil, athlète réfugié, suspendu pour dopage

Fouad Idbafdil, un athlète réfugié d’origine marocaine et bénéficiant d’une bourse du Comité International Olympique (CIO) pour se préparer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, a été suspendu pour trois ans suite à un contrôle positif à l’EPO.