À Agadir, des Israéliens sauvent un enfant d’une mort par étouffement

30 décembre 2022 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un enfant de trois ans a failli mourir après s’être étouffé en avalant un corps étranger dans un restaurant à Agadir. Des ambulanciers volontaires israéliens l’ont sauvé d’une mort certaine.

Un enfant est passé à deux doigts de perdre la vie dans un restaurant à Agadir mardi 27 décembre. Alors qu’ils dînaient, les frères Asoulin, Moshe, Nati et Itzik, tous trois ambulanciers volontaires israéliens de l’ONG United Hatzalah, basée à Jérusalem, ont entendu des appels à l’aide provenant d’une table voisine. Un attroupement se formait déjà. Un enfant de trois venait de s’étouffer en avalant un corps étranger.

À lire : Marrakech : un cavalier marocain sauvé de justesse par une touriste israélienne (vidéo)

Les trois frères se sont rapidement dirigés vers la table pour sauver l’enfant. Ils ont ainsi eu recours à la manœuvre de Heimlich, une technique manuelle de compression abdominale servant à déloger un objet coincé dans la gorge et empêchant la personne de respirer. « Après une série de poussées abdominales et quelques coups mesurés dans le dos, le petit garçon a recraché l’objet étranger avec lequel il s’était étouffé et a repris sa respiration », rapporte Jewish Press.

À lire : Un Marocain sauvé en mer à Sebta

« Nous étions au bon endroit au bon moment et nous avons fait ce que n’importe quelle personne ayant la formation appropriée aurait fait », a déclaré Moshe Asoulin. Ce dernier et ses frères ont été remerciés par la famille du garçonnet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Israël - Restauration

Aller plus loin

Nationalité marocaine : ruée des descendants de Marocains israélites vers les consulats du Maroc

Plus de deux ans après la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, nombreux sont les descendants de Marocains israélites qui déposent des demandes...

Une Espagnole retrouve un Marocain qui a sauvé sa fille

Moad Al-Hashi, un camionneur marocain, et son ami Youssef Al-Sani ont sauvé une fille et ses deux amies de l’incendie de leur voiture sur l’autoroute A-7. La mère de la fille a...

Un Marocain sauvé en mer à Sebta

Les agents du service maritime de Sebta ont sauvé en mer un jeune migrant marocain de 25 ans qui a traversé le détroit avec un flotteur depuis le Maroc. Il présentait des signes...

Bruxelles : Hajar sauvée d’un incendie par trois jeunes héroïques

À Jette, trois jeunes ont sauvé Hajar, une mère de famille et son fils d’un incendie qui s’est déclaré dans leur appartement.

Ces articles devraient vous intéresser :

Restauration au Maroc : des faillites en série qui inquiètent

Au Maroc, les professionnels avancent plusieurs facteurs pour expliquer les faillites en série dans le secteur de la restauration.

Cafés et restaurants marocains : au bord de la faillite, ils appellent à l’aide

Au Maroc, les propriétaires de cafés et restaurants dont le secteur est au bord du gouffre plaide pour un allègement fiscal. Les taxes et impôts imposés par certaines communes tuent leurs commerces.

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...