L’Algérie accuse le Maroc de l’annulation de la visite de Staffan de Mistura au Sahara

25 juillet 2022 - 22h20 - Monde - Ecrit par : A.P

L’envoyé spécial du gouvernement algérien pour le Sahara Occidental et les pays du Maghreb, Amar Belani, a accusé le Maroc d’être derrière l’annulation de la visite au Sahara de l’envoyé spécial de l’ONU, Staffan de Mistura.

« Les raisons sont évidentes et connues. Après avoir été très réticentes à organiser cette visite dans les territoires sahraouis occupés, les autorités marocaines ont voulu imposer à M. De Mistura leurs interlocuteurs fantoches… », a déclaré Amar Belani dans un entretien à l’agence de presse officielle algérienne, APS.

Staffan de Mistura était en visite à Rabat le 4 juillet et devrait se rendre ensuite à Laâyoune. Mais ce déplacement a été finalement annulé. Pour Belani, le refus de De Mistura de se rendre au Sahara dans ces « conditions si inacceptables et offensantes […] l’honore et fera pression sur le Maroc qui s’illustre ainsi dans un acte de sabotage des efforts de l’envoyé spécial de l’ONU ».

À lire : Amar Belani porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Le diplomate algérien a aussi critiqué le plan marocain d’autonomie du Sahara, le considérant comme une proposition « obstructionniste […] conçue pour perpétuer le statu quo ». Belani a également dénoncé l’ouverture de « consulats fantômes » dans les villes du Sahara, accusant le ministère marocain des Affaires étrangères de financer ces initiatives.

Nommé envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara en novembre dernier, Staffan de Mistura avait effectué sa première tournée dans la région en visitant le Maroc, la Mauritanie, l’Algérie et les camps de Tindouf. Cette deuxième tournée visait à engager un nouveau processus de dialogue pour aboutir à une solution politique et négociée au conflit.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - ONU - Sahara Marocain

Aller plus loin

Le Maroc, pays prospère selon la France, l’Algérie agacée

La France classe le Maroc dans la catégorie des pays prospères et l’Algérie dans la catégorie des pays où les conditions de vie sont « particulièrement rigoureuses ». De quoi...

Réaction d’Amar Belani après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara

Le diplomate algérien Amar Belani, en charge du suivi du conflit au Sahara au ministère algérien des Affaires étrangères, a réagi vendredi au sujet de la visite de Pedro Sanchez...

Pour l’Algérie, l’administration Biden ne reconnaît pas la marocanité du Sahara

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ahmed Attaf, estime que l’administration Biden ne reconnaît pas la souveraineté du Maroc sur le Sahara, même si officiellement,...

Omar Hilale recadre sèchement un diplomate algérien à l’ONU (vidéo)

L’ambassadeur et représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a déconstruit les mensonges véhiculés par l’Algérie au sujet du Sahara, devant la quatrième...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...