ONU

Sahara : l’Algérie cherche à jouer les trouble-fêtes à l’ONU

Élue en juin dernier, l’Algérie, protectrice du Polisario, siège au Conseil de sécurité de l’ONU comme membre non permanent pour la période allant du 1ᵉʳ janvier 2024 au 31 décembre 2025. Va-t-elle voter contre la prorogation du mandat de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) ?