Le coronavirus n’a pas entamé la richesse des milliardaires nord-africains

30 août 2020 - 12h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La richesse des milliardaires du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord s’est accrue en ces temps de Covid-19. C’est ce qu’indique un rapport d’Oxfam intitulé "Pour une décennie d’espoir et non d’austérité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord" de l’ONG Oxfam.

Selon le rapport, la fortune des 21 milliardaires les plus riches au Moyen-Orient et en Afrique du Nord a augmenté d’environ 10 milliards de dollars depuis le début de l’apparition du coronavirus. Leur fortune réunie représente plus du double des fonds d’urgence régionaux fournis par le Fonds monétaire international (FMI) pour répondre à la pandémie et près de cinq fois les fonds du plan de réponse humanitaire au Covid-19 de l’ONU pour la région, précise le rapport.

"La pandémie a mis en évidence les profondes inégalités et les défaillances massives des systèmes économiques de la région, qui ont laissé des millions de personnes sans emploi, dépourvues de soins de santé, sans filet de sécurité sociale et qui ont permis aux fortunes des milliardaires d’augmenter de plus de 63 millions de dollars par jour depuis le début de la pandémie, a déclaré Nabil Abdo, conseiller en matière d’analyse des politiques de développement d’Oxfam au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Et de prévenir : "si les gouvernements ne donnent pas immédiatement la priorité aux personnes plutôt qu’aux profits et si les riches ne paient pas leur juste part d’impôt, des millions de personnes supplémentaires seront poussées au bord de la pauvreté et seront privées de leurs droits fondamentaux."

Les experts d’Oxfam appellent les gouvernements de la région à agir rapidement et à affecter plus de ressources financières à la protection des personnes les plus vulnérables.

Sujets associés : ONU - FMI - Etude - Milliardaires marocains

Aller plus loin

Voici les deux milliardaires marocains du classement Forbes

Deux Marocains figurent dans le dernier classement annuel des plus grosses fortunes africaines du magazine économique américain Forbes, rendu public le 24 janvier. Qui sont-ils  ?

Voici les deux milliardaires marocains du classement Forbes

Deux Marocains figurent dans la liste des 18 fortunes d’Afrique, selon Forbes. Le magazine économique américain a revu sa liste qui passe de 20 en début d’année 2020 à 18 en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le FMI confirme l’éligibilité du Maroc à une ligne de crédit

Le Maroc a entamé des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) sur une nouvelle ligne de précaution et de liquidité (LPL), a annoncé, vendredi, le représentant de l’institution financière au royaume, Roberto Cardarelli.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...