Oxfam critique les politiques migratoires européennes au Maroc

28 octobre 2020 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’ONG Oxfam vient de dénoncer le silence coupable de l’Union européenne face à la politique migratoire pratiquée dans les pays avec lesquels elle est en partenariat et qui pourtant, affecte l’humain, les droits des migrants et des demandeurs d’asile.

Dans un rapport intitulé «  Les agendas convergents des politiques migratoires de l’Union européenne et de l’Afrique du Nord : quelle place pour les intérêts des populations ?  », l’Ong critique sévèrement l’Europe. Mieux, elle a focalisé son rapport sur le Maroc et la Tunisie. Ces deux pays prennent une grande responsabilité en ce qui concerne les implications des politiques de l’UE au détriment de leurs propres priorités. Ce qui met ainsi en péril les droits des immigrants et des demandeurs d’asile et la sécurité des personnes qui cherchent à immigrer entre les pays Nord-africains et ceux de l’UE, chaque année, rapporte panorapost.com.

Pendant les cinq dernières années, la politique migratoire de l’UE a complètement mis de côté la protection des personnes. Ainsi, avec cette politique, la Tunisie et le Maroc n’ont pu renforcer leurs propres systèmes de migration et d’asile. Le but de la politique de l’UE, est de réduire la migration vers ses États, tout en soutenant l’amélioration des lois sur la migration et l’asile des pays voisins. Quant aux systèmes de migration du Maroc et de la Tunisie, ils restent obsolètes et non réformés. Ce qui ne permet pas aux migrants et aux demandeurs d’asile, de bénéficier d’une protection juridique structurelle.

Pour faire régresser les politiques migratoires qui poussent souvent au racisme, à la xénophobie et aux violations des droits de l’homme contre les populations, Oxfam a recommandé de réformer les politiques migratoires du Maroc et de la Tunisie. Un objectif qui sera rendu possible avec un financement supplémentaire. Pour cela, une réforme complète de l’approche migratoire de l’UE dans le respect des droits de l’homme et de ses lois est nécessaire.

Le rapport a également insisté sur d’autres recommandations pour résoudre le problème. Pour les institutions et les États membres de l’Union européenne, l’Ong, souligne qu’un travail de promotion conforme au droit international des réfugiés se fasse dans la région méditerranéenne en coopération avec les pays du Maghreb et dans le total respect des droits de l’Homme. Elle propose également une publication régulière des évaluations sur l’impact des politiques migratoires européennes sur la population.

En ce qui concerne les gouvernements marocain et tunisien, ils doivent procéder à l’élaboration d’une nouvelle politique migratoire qui prône la demande d’asile rapide, efficace et conforme aux droits internationaux des réfugiés dans chaque pays. La mise en place des systèmes d’asile nationaux, pour l’épanouissement des réfugiés est une bonne perspective. Dans la même dynamique, le réaménagement de la législation migratoire nationale pour offrir une protection et créer des occasions d’intégration à la citoyenneté et pour lutter contre le racisme, la xénophobie et la discrimination à l’encontre des migrants s’impose également, selon l’Ong Oxfam.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Racisme - Maghreb - Immigration

Aller plus loin

Maroc : Oxfam lance bientôt une étude sur les incitations fiscales

Oxfam Maroc s’apprête à lancer une étude analytique sur la pertinence et la valeur incitative des dépenses fiscales dont bénéficient annuellement trois secteurs clés de...

Maroc : voici le profil type de l’émigré selon le HCP

Dans le cadre d’une enquête sur la migration internationale, le Haut Commissariat au Plan (HCP) a élaboré le profil type des migrants marocains. Il s’agit pour la plupart, des...

L’UE travaille pour les « retours volontaires » de migrants en situation irrégulière

La Commission européenne a présenté mardi une stratégie qui a pour but d’accroître les « retours volontaires » vers les pays d’origine des migrants résidant au sein des pays de...

Trop d’inégalités sociales au Maroc, s’alarme Oxfam

Face à la persistance des inégalités sociales en ces temps de Covid-19, Oxfam Maroc pose le diagnostic et formule plusieurs recommandations.

Ces articles devraient vous intéresser :

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.