Maroc : connaître la santé sexuelle des migrants

4 février 2020 - 00h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Maroc organise une école d’hiver régionale sur la santé sexuelle et de la reproduction, la santé mentale et le soutien psychosocial aux migrants. Le royaume, à travers l’École nationale de santé publique, innove et espère faire des émules dans la région pour le bien-être des migrants au cours de leur trajet migratoire.

En initiant une telle école, le Maroc vise à reproduire les bonnes pratiques au niveau régional et à renforcer le développement des connaissances en matière de santé sexuelle et reproductive, avec un focus sur la santé mentale et le soutien psychosocial des migrants. Cette école a également pour vocation de contribuer activement au renforcement des capacités des différents acteurs concernés dans la promotion de la santé et la protection des migrants dans les cinq pays impliqués dans le projet, à savoir le Maroc, la Tunisie, la Libye, l’Égypte et le Yémen.

La formation sera dispensée par des experts nationaux et internationaux dans le domaine. Elle se base sur le partage des connaissances au niveau régional et sur le renforcement des partenariats avec les institutions universitaires et autres pour la promotion et la protection de la santé des migrants en situation de vulnérabilité.

La cérémonie d’ouverture de cette école d’hiver, organisée par L’École nationale de santé publique (ENSP), se déroulera le 03 février 2020. Elle sera présidée par le secrétaire général du ministère de la Santé, Abdelilah Boutaleb, et connaitra la présence de la Cheffe de mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Maroc, Ana Fonseca, et l’Ambassadeur de la Finlande, Pekka Hyvönen.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Education - Immigration

Aller plus loin

Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.