Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

19 octobre 2022 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer les jeunes marocains au mariage. Une convention dans ce cadre, a été signée, lundi à Salé pour la prise en charge de la santé sexuelle et reproductive des jeunes.

Cette convention permettra non seulement à l’AMPF de renforcer les capacités des Adouls en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR), mais aussi de former des éducateurs capables de donner les rudiments nécessaires aux jeunes pour les préparer au mariage. Pour cela, il sera organisé des campagnes d’information et de sensibilisation dans les différents domaines des SSR, y compris la planification familiale en milieu rural.

À lire : Rapport inquiétant sur la santé sexuelle des jeunes marocains

L’Association entend également « participer et organiser des conférences nationales et internationales avec les Adouls dans les pays musulmans sur l’habilitation des jeunes musulmans au mariage, échanger les expériences et les bonnes pratiques pour atteindre des objectifs communs et mobiliser les ressources matérielles de l’UNFPA dans la concrétisation de ces actions ».

À lire : Maroc : connaître la santé sexuelle des migrants

De son côté, l’Ordre National et les Conseils régionaux des Adouls s’engagent à jouer leur rôle afin de « faciliter l’accès des jeunes au livret de l’habilitation au mariage, identifier les bénéficiaires des formations de renforcement des compétences en termes de santé reproductive », rapporte leseco.ma.

À lire :Maroc : en finir avec l’hypocrisie sexuelle

L’objectif de cette convention est de renforcer la coopération entre les partenaires est de « fournir des services de santé de qualité à travers le Programme d’habilitation des Jeunes au mariage visant à réduire les risques en matière de santé sexuelle et reproductive qui peuvent nuire à la santé et conduire à des problèmes familiaux ».

Sujets associés : Sexualité - Mariage

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le smartphone tue la vie sexuelle des Marocains

En tout, 60% des adultes marocains sont confrontés à des problèmes sexuels en raison de l’utilisation et de la consultation de leur téléphone mobile au lit. C’est ce que révèle une...

Au Maroc, la vie sexuelle commence à un âge précoce

La plupart des jeunes marocains ont eu leur premier rapport sexuel entre 15 et 22 ans. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’Association marocaine de la planification...

Maroc : en finir avec l’hypocrisie sexuelle

Les poursuites judiciaires pour "débauche" et "avortement clandestin", visant Hajar Raïssouni, 28 ans, journaliste au quotidien arabophone, Akhbar Al-Yaoum, traduisent la...

Maroc : nouvelle application mobile pour l’éducation sexuelle

L’Organisation pan-africaine de lutte contre le sida (OPALS) vient de lancer une nouvelle application mobile destinée à la jeunesse, pour l’éducation sexuelle et procréative....

Nous vous recommandons

Sexualité

Loubna Abidar prend la défense de « moulat el khimar »

La comédienne controversée Loubna Abidar s’est montrée solidaire envers la jeune femme « Moulat el khimar » au voile islamique intégral. Cette dernière, héroïne d’une vidéo hot, a été condamnée à un mois de prison ferme et à une amende de 500...

Safi : un avocat condamné pour viol sur sa secrétaire, une mineure

La chambre criminelle de la Cour d’appel de Safi a condamné un avocat à deux ans de prison ferme assortie d’une amende pour viol et agression sexuelle sur sa secrétaire, une mineure de 15 ans.

Pays-Bas : les regrets du chanteur marocain Bilal Wahib après la controverse

Le chanteur et acteur néerlandais d’origine marocaine Bilal Wahib a exprimé, pour la première fois, des regrets suite à la diffusion d’une vidéo dans laquelle il a demandé à un mineur de montrer ses organes génitaux. Le ministère public le soupçonne d’avoir...

Libertés individuelles : les « Hors-la-loi » reviennent à la charge

Les « Hors-la-loi » comptent sur le nouveau parlement pour faire aboutir leurs propositions pour la défense des libertés individuelles. Le Collectif appelle les nouveaux parlementaires, « à construire une vraie démocratie et une vraie égalité...

Un réseau de sextorsion démantelé à Tétouan

Une bande criminelle spécialisée dans le chantage sexuel sur les réseaux sociaux a été démantelée à Tétouan par les éléments de la police judiciaire de Tétouan.

Mariage

Espagne : les Marocains victimes des réseaux spécialisés dans les mariages blancs

En Espagne, bon nombre de Marocains sont victimes des réseaux spécialisés dans les mariages blancs, qui exploitent des ressortissantes roumaines et bulgares. La police espagnole a démantelé quelques-uns.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment...

« L’éducation sexuelle touche plus les parents que les mosquées »

Le Porte-parole du Conseil théologique des imams du Rhône, recteur et imam de la mosquée Othman de Villeurbanne, Azzedine Gaci s’est confié à Mizane Info sur les difficultés auxquelles sont confrontés les imams, surtout lorsqu’il s’agit des questions liées à...

Des Marocains trouvent des « astuces » pour épouser des mineures

Un réseau criminel a trouvé de nouvelles méthodes frauduleuses pour faciliter le mariage de mineures et la polygamie. Les éléments de la Gendarmerie royale à Benguerir mènent une enquête pour le démanteler.

Au Maroc, les neggafas se réinventent

Alors que leur activité est l’arrêt depuis mars en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, bon nombre d’organisatrices de mariage (neggafas) s’occupent autrement.