Maroc : le mariage fastueux de la fille d’un haut dirigeant soulève des polémiques

21 janvier 2024 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le mariage somptueux organisé par le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, pour sa fille, soulève de vives polémiques. La quatrième personnalité politique du Maroc après le roi, le chef du gouvernement et le président de la Chambre des représentants, est accusée d’esclavage.

Naam Miyara est-il un partisan de l’esclavage ? Des accusations d’esclavage pèsent sur lui après que la vidéo de la célébration du mariage de sa fille a été publiée sur les réseaux sociaux. Dans son communiqué, la Fédération des Ligue des Droits des Femmes (FLDF) dit avoir « suivi avec une grande consternation la vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux et certains médias, où des “esclaves” étaient offerts à la fille du président de la Chambre des conseillers lors de son mariage ». Elle condamne fermement cet acte, qu’elle qualifie de monstrueux s’il s’avère juste. Cet acte « ramène le Maroc, qui a récemment nommé un président au Conseil des droits de l’homme (Omar Zniber, NDLR), à l’époque de l’esclavage et de la discrimination », et représente « une insulte aux valeurs humaines et une violation flagrante des principes des droits de l’homme, de la constitution du pays et de toutes les conventions internationales ratifiées par le Maroc », dénonce la fédération.

À lire :Une Marocaine victime d’esclavage moderne en France

La FLDF demande de s’opposer fermement à toutes les pratiques discriminatoires restantes qui violent les droits de l’homme et qui visent à reproduire les relations entre esclaves et maîtres. Elle exige par ailleurs l’ouverture d’une enquête rapide et impartiale, et la prise de mesures immédiates contre les personnes impliquées dans ce crime. « Ce crime nuit à l’image du Maroc, tant au niveau national qu’international, et va à l’encontre des progrès importants réalisés par le Maroc et des grandes avancées faites dans le domaine des droits de l’homme, et est en contradiction avec le chemin vers la modernité et le progrès auquel aspire le pays », fait-on remarquer.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mariage - Esclavage moderne

Aller plus loin

Maroc : une jeune fille de 14 ans sauvée d’un mariage

Grâce à l’intervention du procureur du roi près le tribunal de première instance de Sefrou, une jeune fille de 14 ans a été sauvée d’un mariage coutumier. L’affaire fait l’objet...

Comment Jacques Bouthier a réduit en esclavage une mineure marocaine

Accusé de viols sur mineures dont des Marocaines, Jacques Bouthier a été mis en examen et placé en détention fin mai. Le PDG d’Assu2000 (devenu Vilavi), un grand groupe de...

Des Marocains réduits à l’esclavage à Rouen

Un patron marocain s’est absenté à son procès qui s’est ouvert lundi devant la chambre des appels correctionnels de la cour d’appel de Rouen lundi 7 novembre 2022. Cinq de ces...

Des ouvriers agricoles marocains réduits à l’esclavage en Italie

Les policiers italiens ont réussi à démanteler en Sicile un réseau d’exploitation d’ouvriers agricoles marocains et d’autres nationalités et à arrêter une dizaine de personnes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mariage d’Abd El Fattah Grini et de Jamila El Badaouiila

Les chanteurs Abd El Fattah Grini et Jamila El Badaouiila se sont mariés à l’hôtel Palace Layali à Casablanca.

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Qui est Ghita El Allaki, la fiancée de Saâd Lamjarred ?

Le chanteur marocain Saâd Lamjarred s’apprête à se marier avec sa meilleure amie Ghita El Allaki.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Hiba Abouk et Achraf Hakimi amoureux comme au premier jour

Hiba Abouk et Achraf Hakimi sont toujours ensemble et leur relation est comme au premier jour. La femme de l’international marocain a démenti encore les rumeurs évoquant une crise dans son couple.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Une « formation prénuptiale » avant tout mariage au Maroc

Au Maroc, les personnes désireuses de se marier devront mener de nouvelles démarches avant de conclure le contrat de mariage.