Les mensonges du Polisario démentis par l’ONU

3 mars 2021 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Contrairement aux allégations du Polisario sur une quelconque «  guerre ouverte  » au Sahara, Stéphane Dujarric, porte-parole de l’ONU, assure que la situation est normale. Toutefois, il invite le Maroc et le mouvement indépendantiste à la retenue.

Répondant à la question d’un journaliste d’Al Quds Al Arabi, Stéphane Dujarric a fait savoir que la Minurso continue de recevoir des «  rapports non-confirmés de tirs sporadiques  » à travers le dispositif de défense au Sahara. «  Nous n’avons reçu aucune information indiquant que la situation à Guerguerat a changé de quelque manière que ce soit  », a ajouté le porte-parole de l’ONU.

La mission onusienne «  continue de suivre la situation sur l’ensemble du territoire, y compris à El Guerguarat, dans la mesure du possible compte tenu de ses capacités  », et ne cesse pas «  d’exhorter les parties à faire preuve de retenue  », a-t-il assuré.

Cette réponse du responsable onusien sonne comme un démenti aux nombreux communiqués du Polisario sur «  une guerre ouverte  » au Sahara et les «  exploits militaires  » de ses miliciens face aux Forces armées royales (FAR).

Sujets associés : ONU - Polisario - Sahara Marocain - Minurso - Guerguerat

Aller plus loin

Sahara : le Maroc en mode reconquête

Lentement mais sûrement, le Maroc essaie de reconquérir « les points considérés comme des zones libérées par le Polisario » au Sahara. Toutefois, les tensions entre le royaume...

Le Polisario provoque à nouveau le Maroc

Les miliciens du Front Polisario auraient frappé, samedi 23 janvier 2021, la zone tampon de Guerguerat, située près de la frontière avec la Mauritanie.

Silence du Polisario après les déclarations américaines

Le Polisario n’est pas près d’oublier le cinglant camouflet infligé par l’administration Biden qui a maintenu son soutien au Maroc dans le dossier du Sahara. Il a préféré...

Maroc : prolongement de 50 km du mur de défense au Sahara

Le mur de défense a été prolongé de 50 km à l’est pour sécuriser la zone de Touizgui dans la province d’Assa-Zag, et pour compléter le dispositif frontalier à l’est. Ce nouveau...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Staffan de Mistura en visite au Maroc

Staffan de Mistura, envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, a entamé depuis samedi une nouvelle visite dans la région, pour approfondir les consultations avec toutes les parties impliquées.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.