Recherche

Sahara : le Maroc en mode reconquête

© Copyright : DR

20 mars 2021 - 14h20 - Maroc - Par: S.A

Lentement mais sûrement, le Maroc essaie de reconquérir « les points considérés comme des zones libérées par le Polisario » au Sahara. Toutefois, les tensions entre le royaume et le mouvement indépendantiste ne retombent pas.

Guerguerat, prolongement du mur de défense de 50 kilomètres à Touizgui, province d’Assa-Zag, fermeture d’un ancien point d’infiltration du Front Polisario, situé dans les montagnes de l’Ouarkziz, à la frontière maroco-algérienne… Avec les Forces armées royales (FAR), le Maroc sécurise non seulement les frontières du Sud et mais s’évertue également à reconquérir « des points considérés comme des zones libérées par le Polisario » au Sahara.

« Il s’agit d’une stratégie très importante qui vise à reconquérir les points considérés comme des zones libérées par le Polisario », déclare à Jeune Afrique Bachir Dkhil, membre fondateur du Polisario, qui a rejoint les rangs du Maroc au début des années 1990. Selon plusieurs experts militaires, la prochaine étape serait l’élargissement de la ceinture de Tifariti jusqu’à Amgala, des zones régulièrement revendiquées par le royaume.

Avec la sécurisation de ces zones libérées, le Maroc entend également réduire le trafic d’armes, de drogue et les réseaux d’immigration illégale. « Si le Maroc parvient à assurer la stabilité et la paix dans cette région, ce sera une grande victoire sur le terrorisme et l’immigration. La résolution de la situation au Sahel et plus globalement en Libye passe aussi par le mur de défense marocain », explique Bachir Dkhil.

Sur le terrain, les échanges de tirs entre les FAR et les miliciens du mouvement indépendantiste se poursuivent. La question du Sahara fait monter d’un cran les tensions entre le Maroc et le Polisario, protégé de l’Algérie.

Mots clés: Algérie , Polisario , Sahara Marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact