Sahara : une experte de l’ONU s’en prend au Maroc

2 juillet 2021 - 15h20 - Ecrit par : A.S

Mary Lawlor, rapporteuse spéciale de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits humains, a appelé le Maroc à cesser de viser les militants et les journalistes qui défendent les questions de droits humains sur le dossier du Sahara.

« Non seulement les défenseurs des droits humains […] au Maroc et au Sahara occidental continuent d’être injustement emprisonnés et criminalisés pour leurs activités légitimes, mais ils sont également condamnés à des peines de prison disproportionnées et, pendant leur incarcération, ils sont soumis à des traitements cruels, inhumains et dégradants, ainsi qu’à la torture », a affirmé Mary Lawlor. Celle qui ne s’est pas exprimée pas au nom de l’ONU jeudi dernier parlait des cas des militants Naâma Asfari et Khatri Dadda, détenus respectivement depuis 2010 et 2019 et qui purgent des peines de trente et vingt ans de prison, fait savoir l’AFP.

À lire : Sahara : l’armée marocaine tire sur des séparatistes

Selon l’experte indépendante mandatée par l’organisation, des défenseurs des droits humains travaillant sur ces questions au Sahara occidental ont été soumis à « des actes d’intimidation, de harcèlement, de menaces de mort, de criminalisation, de peines de prison, d’agressions physiques et sexuelles, de menaces de viol et de surveillance ». Pour étayer ses propos, elle a cité en exemple le cas de Sultana Khaya et sa famille, victimes d’«  agressions  » par des policiers, mi-mai à Laâyoune. Sultana et Luara Khaya sont membres de l’Instance sahraouie contre l’occupation marocaine (Isacom), une organisation fondée en 2020 pour défendre le droit à l’autodétermination de la population sahraouie et qui œuvre pour la libération des prisonniers, précise le texte.

À lire : Sahara : le Maroc en mode reconquête

Cette déclaration de l’experte a suscité une vive réaction de la part Omar Zniber, ambassadeur du Maroc auprès des Nations unies à Genève. Dans une correspondance, il a fait part de sa « grande surprise et stupéfaction ». Aussi, a-t-il démenti « de façon catégorique les allégations » portées contre le Maroc. Une partie des défenseurs des droits humains travaillant sur les questions du Sahara « ont été condamnées par la justice marocaine pour des crimes graves, y compris l’assassinat de représentants des forces de l’ordre », a rappelé le diplomate marocain.

Tags : ONU - Sahara Marocain - Omar Zniber

Aller plus loin

Sahara : l’appel à la paix de Zapatero au Maroc et aux Sahraouis

L’ancien président espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, a demandé aux sahraouis d’œuvrer pour une solution politique « réaliste » au Sahara. Il a aussi lancé un appel à la paix au...

Sahara : l’armée marocaine tire sur des séparatistes

Les éléments des Forces Armées Royales (FAR) ont tiré sur des trafiquants de drogue qui se dirigeaient vers la zone militaire interdite près du mur de la défense. À Tata, les...

Les États-Unis et l’Algérie échangent sur le Sahara

En marge de la 76ᵉ assemblée générale de l’ONU qui se tient depuis lundi, à New-York, l’Algérie et les États-Unis ont évoqué la question du Sahara.

L’ONU adopte une nouvelle résolution sur le Sahara

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté vendredi une résolution appelant « les parties » en conflit au Sahara à des négociations « sans pré-conditions et de bonne foi » sous la...

Nous vous recommandons

Gaz : le Maroc accuse l’Algérie de bloquer son accord avec l’Espagne

Le Maroc dénonce l’attitude de l’Algérie qui cherche à bloquer par tous les moyens la mise en œuvre de son accord avec l’Espagne pour acheminer du gaz acheté sur les marchés internationaux via le gazoduc Maghreb-Europe...

Maroc : les ventes immobilières en berne

Dans un contexte international incertain, le marché immobilier marocain semble fortement perturbé. Au premier trimestre de l’année, les transactions se sont rétractées, se traduisant par une baisse de 9,3 % des ventes...

Espagne : saisie d’un narco-drone dédié au transport du cannabis marocain

Un narco-drone chargé de transporter du cannabis depuis le Rif marocain jusqu’aux plages andalouses a été saisi en Andalousie. En tout, une dizaine de personnes arrêtées à Orléans et en Espagne.

Opération Marhaba 2022 : les restaurateurs espagnols se frottent les mains

L’Opération Marhaba 2022 va générer 9 millions d’euros à la province de Salamanque, notamment aux restaurants et hôtels de l’A-66 où font escale les Marocains de France, du Royaume-Uni, d’Italie, de Belgique, d’Allemagne ou des Pays-Bas avant de rejoindre le...

Maroc : le Covid-19 met à genoux l’immobilier

Déjà en difficulté, le secteur de l’immobilier s’est davantage fragilisé avec l’avènement de la crise sanitaire. Malgré la reprise des activités, le secteur a du mal à sortir la tête de l’eau, poussant les acteurs à réclamer un plan de sauvetage...

Un homme prétendant être le Mahdi arrêté à Marrakech

Un homme qui prétendait être le Mahdi, une figure messianique de l’eschatologie islamique, lors d’un sermon du vendredi, a été arrêté par les fidèles puis remis à la police.

Coupe du monde : le Maroc envoie des milliers de policiers au Qatar

Le Qatar, pays organisateur de la coupe du monde de football 2022, a sollicité l’expertise du Maroc en matière de sécurité pour réussir l’organisation de la compétition.

Le Maroc va-t-il suspendre ses vols avec la Belgique ?

Le Maroc pourrait suspendre les liaisons aériennes avec la Belgique dont la situation épidémiologique se dégrade ces derniers jours.

Une Espagnole bloquée au Maroc avec ses deux enfants

Sukaina Ahmed Abderrazak, une jeune femme originaire de Ceuta, est bloquée au Maroc avec ses deux filles qui n’ont pas été reconnues par leur père d’origine marocaine. Malgré toutes les démarches engagées auprès des consulats espagnols au Maroc, elle n’a...

Samira Saïd enflamme la toile avec cette tenue (photo)

La chanteuse et compositrice marocaine Samira Saïd enflamme, une nouvelle fois, la toile avec une tenue sublime.