« La marocanité du Sahara est irréfutable »

10 mars 2024 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le développement durable sur « La souveraineté marocaine sur les territoires sahariens à travers les documents royaux ».

Dans une première partie intitulée « La souveraineté marocaine sur les territoires sahariens », la directrice des Archives royales a expliqué qu’un examen des documents historiques relatifs à la création de l’État marocain permet de se rendre à l’évidence que le Sahara a toujours été marocain. Le fait que la plupart des huit États qui se sont succédé à la tête du Maroc proviennent du Sud du Maroc, dans le Sahara, confirme que cette partie du royaume a joué un rôle fondamental et déterminant dans la construction de l’État marocain, développe-t-elle.

À lire : Éric Ciotti : « la souveraineté du Maroc sur le Sahara est indiscutable »

Abordant la deuxième partie portant sur « Le Sahara marocain sous l’ère de la dynastie alaouite », Simou a affirmé que, selon les documents disponibles, le Sahara a occupé une place importante dans le système de gouvernance de l’État marocain depuis le XVIIᵉ siècle, mettant en avant la présence permanente du pouvoir marocain sur les territoires sahariens. L’experte a fait savoir que le Sultan Moulay Ismail a exercé sa souveraineté sur le Sahara à travers ses fils, Prince Moulay Abd al-Malik et Al Mamoun, qu’il avait nommés en tant que ses représentants sur ces territoires sahariens.

À lire : Israël reconnait la souveraineté du Maroc sur le Sahara

De nombreux documents (accords, traités et dahirs) disponibles à la Direction des Archives royales prouvent que le Maroc a constamment exercé sa souveraineté sur les territoires sahariens. L’intervention des sultans et rois dans la résolution des conflits entre les tribus confirme aussi la soumission du Sahara au Maroc, détaille-t-elle.

À lire : Sahara : la marocanité bientôt reconnue par la France ?

Dans la troisième partie de son intervention relative au « Sahara marocain dans le système colonial », Simou a souligné que le Sahara marocain a suscité la convoitise des colonisateurs, « mais le Makhzen marocain et les tribus sahariennes ont résisté à ces tentatives avec acharnement ». La directrice des Archives royales affirme que, sur la base des documents royaux historiques, le Sahara « fait partie du territoire marocain et a sa spécificité culturelle, politique et économique ». Et de conclure : « Le roi Mohammed VI place ces territoires au cœur du projet de régionalisation avancée. Le royaume, sous sa direction, a réussi à mobiliser un soutien international croissant pour la marocanité du Sahara ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Histoire - Sahara Marocain - Bahija Simou

Aller plus loin

« La reconnaissance par la France de la marocanité du Sahara pourrait conduire à la désintégration de l’Algérie »

La question du Sahara reste l’un des points de friction entre Rabat et Alger qui a rompu de façon unilatérale ses relations diplomatiques avec son voisin en 2021. Le professeur...

Éric Ciotti : « la souveraineté du Maroc sur le Sahara est indiscutable »

En visite au Maroc, Éric Ciotti, président du parti Les Républicains, affiche son soutien à la marocanité du Sahara et appelle par ailleurs son pays, la France, mais aussi...

La France en passe de reconnaître la marocanité du Sahara ?

La France consent les efforts nécessaires pour réchauffer ses relations avec le Maroc. Éric Besson, ancien ministre français de l’Industrie, estime que la prochaine étape...

Sahara : la marocanité bientôt reconnue par la France ?

Le représentant permanent de la France auprès des Nations Unies (ONU), Nicolas de Rivière, a exprimé lundi à New York, lors de la réunion du Conseil de sécurité, le soutien de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...