L’ONU adopte une nouvelle résolution sur le Sahara

29 octobre 2021 - 22h30 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté vendredi une résolution appelant « les parties » en conflit au Sahara à des négociations « sans pré-conditions et de bonne foi » sous la direction du nouvel envoyé spécial.

Adoptant la résolution 2602, l’organe de 15 membres a souligné l’importance d’un engagement renouvelé des parties à faire avancer le processus politique en vue de la poursuite des négociations, appelant également à faire preuve de volonté politique et à travailler dans un climat propice au dialogue afin de faire avancer les discussions.

Suite au texte présenté par les États-Unis, le Conseil a appelé les protagonistes à respecter pleinement les accords militaires conclus avec la MINURSO concernant le cessez-le-feu, à mettre en œuvre leurs engagements envers l’ancien Envoyé personnel et à s’abstenir de toute action qui pourrait saper les négociations facilitées par l’ONU ou déstabiliser la situation au Sahara occidental.

S’exprimant après le vote, Nasser Bourita, s’est félicité du texte, affirmant qu’il « spécifie les véritables parties au conflit en appelant l’Algérie à y participer de manière responsable et constructive ». Aussi a-t-il rappelé que « le Conseil de sécurité a au moins à quatre reprises mentionné la table ronde comme cadre exclusif pour la poursuite du processus politique ».

A lire  : Sahara : une experte de l’ONU s’en prend au Maroc

De même, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a affirmé que la résolution 2602 du Conseil de sécurité de l’ONU adoptée, ce vendredi, confirme le “continuum” du processus des tables rondes en tant que “seul et unique” cadre pour le règlement du différend régional autour du Sahara.

Et d’ajouter que l’ONU a mis à nu, dans sa nouvelle résolution, les « allégations et les mensonges » colportés par l’Algérie et « son polisario » au sujet d’une prétendue guerre “hollywoodienne” au Sahara marocain, « et ce en ignorant totalement leur narratif guerrier attestant ainsi du calme, de la quiétude et de la normalité de la vie dans nos provinces du Sud ».

Pour rappel, Staffan de Mistura doit relancer la médiation onusienne à compter du 1ᵉʳ novembre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : ONU - Polisario - Sahara Marocain

Aller plus loin

Sahara : l’Espagne réaffirme son soutien à une solution négociée dans le cadre de l’ONU

La porte-parole du gouvernement, Isabel Rodriguez, a reprécisé lundi que l’Espagne n’a pas « changé » sa position sur le Sahara et qu’elle continue d’appeler à une solution...

Des réunions à huis clos sur le dossier du Sahara à l’ONU

Le dossier du Sahara sera au cœur de quatre réunions du Conseil de sécurité de l’ONU durant ce mois d’octobre. Des rencontres à l’issue desquelles l’Organisation des nations...

Sahara : l’Espagne soutient le nouvel émissaire de l’ONU

Le nouvel envoyé de l’ONU pour le Sahara, Staffan De Mistura, peut compter sur l’Espagne, pour la réussite de sa mission. Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José...

Espagne : le gouvernement offre un avion à De Mistura pour se rendre au Sahara

Le gouvernement espagnol veut contribuer à résoudre le conflit au Sahara. Dans cette optique, il a annoncé qu’il mettra un avion à la disposition du nouvel envoyé spécial des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.