La France soutient le plan marocain d’autonomie sur la question du Sahara

31 octobre 2021 - 12h20 - France - Ecrit par : G.A

Vendredi dernier à la tribune de l’ONU, la France est revenue sur la question du Sahara, réitérant son appui et son soutien au plan d’autonomie proposé par le Maroc. Pour elle, c’est une base « sérieuse et crédible » capable d’aider à trouver une solution politique à la question du Sahara.

« La France considère le plan d’autonomie marocain de 2007 comme une base sérieuse et crédible » pour le règlement de ce différend, a affirmé le représentant permanent de la France auprès de l’ONU, Nicolas de Rivière devant les membres du Conseil de sécurité suite à l’adoption de la résolution 2602 portant prorogation pour un an du mandat de la MINURSO, rapporte la MAP.

À lire : Sahara : à l’ONU, l’Arabie saoudite réitère son soutien au Maroc

Comme d’autres pays, la France a insisté sur la nécessité de respecter « le cessez-le-feu », et a appelé la MINURSO à jouer le « rôle essentiel » qui lui revient « pour limiter le risque d’escalade et pour la stabilité de la région ». Le représentant français a également exprimé le soutien de la France au nouvel Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara, Staffan de Mistura.

À lire : Biden ne reviendra pas sur la décision de Trump de reconnaitre la marocanité du Sahara

« La résolution que nous venons d’adopter permet de réaffirmer le soutien du Conseil au processus politique qui doit être relancé dans le cadre des Nations-Unies. Sa prise de fonction, le 1ᵉʳ novembre, doit permettre de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable conformément aux résolutions de ce Conseil », a-t-il soutenu.

À lire : Sahara marocain : l’ONU réitère son soutien au processus politique

Pour rappel, le Conseil de sécurité des Nations-Unies a prolongé d’une année le mandat de la MINURSO, tout en insistant sur la crédibilité du plan proposé par le Maroc pour résoudre le conflit qui persiste autour du Sahara marocain.

Sujets associés : France - ONU - Sahara Marocain - Autonomie Sahara

Aller plus loin

La France veut renforcer ses relations économiques avec le Maroc

Franck Riester, ministre français délégué du commerce extérieur et de l’attractivité a affirmé, lundi, que la France est « plus que jamais » déterminée à renforcer ses...

Sahara : Israël apporte son soutien au Maroc

David Govrin, ambassadeur d’Israël au Maroc a fait part du soutien de son pays aux « négociations directes » entre les parties au conflit du Sahara. Un conflit qui oppose le...

La Colombie reconnaît la marocanité du Sahara

En visite officielle au Maroc, la vice-présidente et ministre des Relations extérieures de la Colombie, Marta Lucia Ramirez, a fait part de la décision de son pays de...

Nasser Bourita : « l’autonomie est la seule et unique solution au conflit du Sahara marocain »

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocaines résidant à l’étranger Nasser Bourita a déclaré que "l’autonomie est la seule et unique...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.