Sahara : le Polisario dénonce le soutien de la France au Maroc

8 janvier 2022 - 18h20 - France - Ecrit par : S.A

Oubbi Bouchraya, représentant en Europe et à l’Union européenne (UE) du Polisario, a dénoncé la politique française notamment son soutien au plan d’autonomie proposé par le Maroc sur le Sahara au détriment du référendum voulu par le mouvement indépendantiste.

« La France a non seulement failli à ses obligations en matière de droit international, mais elle a aussi clairement soutenu et encouragé le Maroc à se rebeller contre la légalité internationale », a déclaré Oubbi Bouchraya lors d’une séance publique organisée à la demande du Groupe de la gauche démocrate et républicaine (GDR) à l’Assemblée nationale française. Axée sur le thème « bilan des actions de la France pour faire respecter le droit international, le cas du Sahara occidental », cette séance s’est transformée en un véritable réquisitoire contre la France.

À lire : La France soutient le plan marocain d’autonomie sur la question du Sahara

« À l’intérieur comme à l’extérieur du Conseil de sécurité, la France a soutenu le Maroc dans son rejet du référendum (d’autodétermination), a défendu la proposition unilatérale du Maroc relative à l’autonomie et a agi pour bloquer tout effort visant à permettre à la Minurso de surveiller la situation des droits humains », a déploré Bouchraya Bachir, soulignant qu’au Sahara et dans la plupart des pays du voisinage immédiat, il y a un mécontentement de cette « immuable position favorisant le royaume au détriment des intérêts des autres pays de la région ».

Le responsable “saharoui” fait par ailleurs remarquer que ce “copinage” fait que le Maroc « rumine le plan à même de conduire toute la région vers une situation irréparable ». Il dit tenir la France pour responsable de cette situation, et estime que l’instabilité ne prendra fin que si elle équilibre sa position. Pour Oubbi Bouchraya, le règlement du conflit du Sahara ne passera que par « la solution référendaire ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Diplomatie - Polisario - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’Algérie réagit à la résolution de l’ONU sur le Sahara

Au lendemain de la décision prise par le Conseil de sécurité de l’ONU de proroger la mission de la Minurso (Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au...

Un pro-Polisario à la tête de la mairie de Mantes-la-Jolie

Depuis samedi 9 janvier 2021, Sidi El Haimer, un pro-Polisario, est le maire par intérim de la commune de Mantes-la-Jolie. Un élu qui avait été mis en examen et placé sous...

La France soutient le plan marocain d’autonomie sur la question du Sahara

Vendredi dernier à la tribune de l’ONU, la France est revenue sur la question du Sahara, réitérant son appui et son soutien au plan d’autonomie proposé par le Maroc. Pour elle,...

Emmanuel Macron attendu au Maroc fin octobre

Le président français Emmanuel Macron a annoncé qu’il effectuera une visite au Maroc fin octobre, après son déplacement en Algérie le 25 août.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Des joueurs marocains « pris en otage » en Algérie

Alors qu’ils sont arrivés en Algérie dans le cadre du match aller des demi-finales de la Coupe de la Confédération de la CAF, les joueurs et le staff de la Renaissance sportive de Berkane ont été « pris en otage » en raison du maillot contenant une...