Le Polisario revendique l’attaque de Smara

31 octobre 2023 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Front Polisario a revendiqué lundi à l’ONU l’attaque du samedi dernier contre la ville de Smara, dans le Sahara marocain, affirmant être « en guerre contre les forces d’occupation marocaines ».

« Ce n’est pas un secret : nous sommes en guerre (même si) l’État occupant ne veut pas la reconnaître », a déclaré lundi à l’ONU le représentant du Front Polisario, Sidi Mohamed Omar, en référence à l’attaque du samedi dernier contre la ville de Smara qui a fait un mort et trois blessés, selon les autorités marocaines. L’ambassadeur du Maroc près l’ONU, Omar Hilale, a assuré que les quatre projectiles tirés sur Smara ont touché un quartier de civils où il n’existe pas de base militaire.

À lire : Sud du Maroc (Smara) : le Polisario confirme son attaque

Hilale ajoute qu’aucune preuve n’indique qu’il s’agissait d’une attaque du Polisario, promettant de soumettre au Conseil de sécurité de l’ONU les résultats des enquêtes sur cette attaque ciblant des civils. L’ambassadeur marocain a rappelé que depuis la rupture du cessez-le-feu il y a trois ans, le Polisario a concentré ses attaques uniquement contre des objectifs militaires proches du mur de séparation. En presque trois ans d’hostilités, le Polisario n’a jamais attaqué des civils, a réagi l’ambassadeur sahraoui, précisant qu’en revanche, les attaques marocaines ont causé la mort de 24 civils, dont des Sahraouis, des Algériens et des Mauritaniens.

L’attaque contre Smara est survenue à un jour près du renouvellement jusqu’au 31 octobre 2024 du mandat de la mission de l’ONU au Sahara (MINURSO). Seuls la Russie et le Mozambique se sont abstenus lundi de voter pour ce renouvellement, après avoir tenté en vain d’inclure le référendum d’autodétermination et de demander au Maroc d’accepter une mission des rapporteurs de l’ONU sur les droits de l’homme. Le renouvellement du mandat de la MINURSO est « un acte de décès pour le référendum », a déclaré Hilale, soutenant que le plan d’autonomie proposé par le royaume est la solution au conflit du Sahara.

Sujets associés : ONU - Polisario - Smara - Sahara Marocain

Aller plus loin

Nouvelles attaques du Polisario près de Smara

Trois nouveaux tirs ont été signalés dans la nuit de samedi à dimanche, non loin d’une base militaire située près de la ville de Smara, dans le Sahara marocain. Il pourrait...

Maroc : nouvelle attaque du Polisario (Màj)

Après les explosions survenues dans la ville de Smara, dans le Sahara fin octobre, le Polisario, protégé de l’Algérie, serait derrière l’attaque sur Tamegroute, une petite ville...

Le Polisario derrière une nouvelle attaque près d’Aousserd ?

Des informations font état d’une nouvelle attaque au sud d’Aoussred relevant de la région de Dakhla-Oued Eddahab. Les miliciens du Polisario en seraient-ils les auteurs ?

Sahara : un ministre dénonce un acte de guerre de l’Algérie contre le Maroc

L’attaque menée contre des civils à Smara dans le Sahara marocain est un « terrorisme d’État » commis par l’Algérie contre le Maroc, a déclaré Abdellatif Ouahbi, le ministre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Sahara : Brahim Ghali menace (encore) le Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a réitéré la volonté des Sahraouis de coopérer avec tous les pays voisins pour préserver « la paix et la sécurité » dans la...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.